Les Samouraïs, guerriers de l'honneur

Aller en bas

Les Samouraïs, guerriers de l'honneur

Message  Admin le Dim 10 Fév 2008 - 1:41

Depuis fort longtemps, je suis fascinée par le Japon.
Pays qui a réussi le prodige de vivre en autarcie pendant des siècles, préservant ainsi sa culture d’une façon rigoureuse. Attention, les japonais étaient tout de même conquérants, ils n’hésitèrent pas à attaquer la Chine, vieil ennemi pendant longtemps. Mais sur les trois îles principales du « pays du soleil levant », les traditions et la culture sont restés intacts pendant très longtemps.

Peuple fascinant, les japonais sont aussi surprenants que raffinés. Leurs coutumes ancestrales révèlent une approche extrêmement ritualisée, chaque geste a une signification, ils sont mesurés, leur contenance n’a d’égal que leurs excentricités actuelles.

J’ai eu la chance d’aller plusieurs fois (voyages professionnels) à Tokyo et Osaka, deux des plus grandes villes du Japon. Dans les rues, vous y croiserez aussi bien des punks à crête orange, des hommes en costume très élégant, des jeunes femmes vêtues en petites filles roses, des dames vêtues de kimonos (magnifiques), des pépés au visage ressemblant à une petite pomme trop mûre… tout ce petit monde se croise et se respecte, il n’y a aucune crainte de l’autre, ni animosité à cause de la différence. Même l’occidental (qui pourtant a pas mal entretenu le mythe d’être rejeté par les nippons en leur patrie) est accueilli avec déférence et….moquerie gentille.

Les français ont du mal à comprendre le ciment social extrêmement fort qui lie les japonais dans leur ensemble. Il existe un besoin d’appartenance à la collectivité qui nous dépasse. Le japonais s’attachera à acter autant pour le bien de la collectivité que pour son propre bien-être (souvent, l’un n’allant pas sans l’autre).
Alors, bien entendu, avec l’évolution des mentalités, une ouverture internationale complète depuis plus de cinquante ans, les dernières générations sont « pris le cul entre deux chaises » pour parler vulgairement. Ils ont ces racines qui pétrissent leur histoire et leurs fondements mais ils ont également soif d’indépendance, d’anticonformisme… compliqué pour les jeunes!

La culture japonaise est d’une richesse à tomber! Tous les arts (calligraphie, floral, martial, thé, nourriture, poterie, bonsaï….) sont d’un raffinement époustouflant. Chaque acte n’est pas fait à la légère, chaque réalisation répond à un rituel éprouvé depuis des centaines d’années….

Bref, je pourrais vous parler de ce peuple et de leur terre pendant des heures, mais je voudrais aborder en particulier un groupe à l’origine de nombreux mythes et légendes, qui ont façonné une partie de l’histoire et de l’héritage comportemental, de la culture des nippons: Les Samouraïs.
avatar
Admin
Admin

Messages : 492
Date d'inscription : 04/01/2008
Age : 45
Localisation : 04

Voir le profil de l'utilisateur http://la-source.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Samouraïs, guerriers de l'honneur

Message  Admin le Dim 10 Fév 2008 - 2:21

« Pour une pratique adéquate de l’Art de la Paix, vous devez: calmer l’esprit et retourner à la source. Nettoyer le corps et l’esprit en enlevant l’égoïsme, la malice et le désir. Rester toujours reconnaissant pour les bienfaits reçus de l’univers, de votre famille, de Mère Nature et des êtres qui vous entourent »

Le Samouraï est un guerrier qui répond à un code d’honneur extrêmement rigoureux: sens de la justice, honnêteté, courage, mépris de la mort, sympathie envers tous, politesse, respect de l’étiquette (les premiers samouraïs remontent au Xème siècle de notre ère), sincérité, respect de la parole donnée, loyauté absolue envers les supérieurs et enfin défense de l’honneur, du nom et du clan.
Selon ce code, les samouraïs devaient consacrer leur vie et leur esprit à une ou des activités dépassant « l’homme ordinaire » et transcender la vie et la mort.
Ce Bushidõ (code d’honneur donc) est une manière d’être de se comporter envers ses semblables qui incombe une fidélité absolue à une ligne de vie faisant appel au respect de soi et des autres, quels qu’ils soient, forts ou faibles, ainsi qu’une parfaite maîtrise de son mental, de ses pulsions afin de maintenir l’esprit en harmonie avec l’univers.

Ce descriptif a pour but de vous donner une idée de l’idéologie d’un guerrier Samouraï. Pour les japonais, la victoire était primordiale (pendant la longue période d’existence des clans de samouraïs), la défaite amenant la mort. Cependant, le plus important était d’abord de se vaincre soi-même (« Vainquez le moi d’hier et demain, vainquez celui qui vous est inférieur puis un autre jour, vous vaincrez ceux qui vous sont supérieurs »)
Ainsi, la victoire était d’abord l’art de vaincre sans combattre, d’un point de vue philosophie de vie. L’esprit du guerrier devait imposer la paix par sa seule présence.

Si vous le souhaitez, si ce sujet vous intéresse, je veux bien développer davantage, je m’intéresse de près aux samouraïs depuis un moment et serai ravie de partager mes humbles petites connaissances.
avatar
Admin
Admin

Messages : 492
Date d'inscription : 04/01/2008
Age : 45
Localisation : 04

Voir le profil de l'utilisateur http://la-source.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Samouraïs, guerriers de l'honneur

Message  Admin le Dim 10 Fév 2008 - 18:26

Bon reprenons!

Pour bien comprendre "l'esprit" du samouraï, il est nécessaire de faire un petit topo historique.

Le peuple japonais actuel était déjà présent il y a 30.000 ans avant notre ère. Mélange d'autochtones présents et d'immigrants principalement venus de Chine et de Sibérie. Ils vivaient de pêche, chasse et cueillette. Vers -8000, les japonais commencent à se sédentariser. Ils s'établissent sur les quatre îles principales qui constituent le Japon aujourd'hui: Honshu (la principale où se trouve la capitale actuelle, Tokyõ), Hokkaido, Shikoku et Kyushu.
Plus proche du début de notre ère, récoltant des influences chinoises, coréennes et sud-est asiatiques, la culture du riz se développe énormément, l'introduction du métal suit et change les pratiques, notamment grâce à la fabrication de nouveaux outils, d'armes. Le travail du métal est assimilé quasiment à un art: La forge.

Aux environs de 300 après JC, les peuples japonais se sectorisent, une sorte de hiérarchie commence à se mettre en place, avec des agriculteurs, des forgerons, des dirigeants...dont la puissance augmentera assez rapidement, ces derniers vont finalement commencer à fédérer les différentes populations d'une façon géographique et politique.
Anecdote pour les amateurs de mégalithes: Des tumulus plutôt balaises sont érigés en monuments funéraires à partir de cette période.

Vers 500 après JC, le Bouddhisme fait son apparition au Japon, s'implante très fortement et devient carrément et rapidement la religion officielle. En même temps, se développe la notion de clan, qui va jouer un rôle important dans la suite de l'histoire japonaise puisqu'elle génèrera beaucoup de conflits et de guerres civiles entre les différentes familles et ou clans.

Revenons à 300 après JC. L'émergence des différentes "castes" a vu naître une catégorie de guerriers appelés des bushis. Ce sont les ancètres des samouraïs d'une certaine façon. Ces hommes issus de milieux très différents vont commencer à perpétrer une tradition où le combat, les premiers arts martiaux, ils utilisent arc, sabre court, lances. Des armes que l'on retrouve encore aujourd'hui (mais version bois!) dans les arts martiaux japonais enseignés à travers le monde.
Les bushis deviennent les guerriers protégeant les différents clans auxquels ils font allégeance.

Vers 700 après JC, le système politique du Japon féodal organise les bushis d'une façon différente. Cette fois, ce seront des guerriers "professionnels", attachés à l'Empire. Ils deviendront puissants et craints au fil du temps, plutôt brutaux, des guerriers dans le sens premier du terme. Ils prendront le pouvoir au XIIème siècle, militarisant énormément le pays. La période n'est pas sereine, les affrontements sont nombreux, les clans et les familles s'opposent, les Shoguns (chefs des armées) sont limite barbares.

Pendant presque 500 ans, les batailles ne cesseront pas. Les batailles inter-clans, inter-chefs et Shoguns font rage sur tous les territoires.

Enfin en 1600 après JC, les ultimes batailles prennent fin. Les bushis disparaîssent, mais pas le principe des guerriers.
C'est ici que va naître la classe des Samouraïs.
avatar
Admin
Admin

Messages : 492
Date d'inscription : 04/01/2008
Age : 45
Localisation : 04

Voir le profil de l'utilisateur http://la-source.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Samouraïs, guerriers de l'honneur

Message  Admin le Dim 10 Fév 2008 - 19:13

Avec l'ère de paix, la fonction première des guerriers n'a plus lieu d'être. Les bushis tels qu'ils étaient, avec tout l'impact de force brutale qui les caractérisait, disparaissent.
Mais le principe de la présence de guerriers oeuvrant pour maintenir la paix demeure.

Ces guerriers vont délaisser l'armure au profit du kimono.
Ils seront peu à peu assimilés à des fonctionnaires, n'étant plus rétribués pour leurs exploits par des terres comme antan mais par des pensions régulières.
Etant nettement moins engagés sur le terrain pour les combats, ils vont développer une tradition mystique, un entrainement de l'esprit en même temps que du corps le tout combiné à un code d'honneur dont j'ai parlé plus haut, le bushidõ

Ce sont les samouraïs tels que nous les connaissons/imaginons traditionnellement.

Avec la mise en place de cette "nouvelle" caste, de nombreux rituels, travaux spirituels, entrainements physiques, maîtrise des différents arts martiaux vont se développer.
En dehors des temps d'entrainement, les arts (le thé, la poésie, la calligraphie...) sont pratiqués régulièrement.
La société des Samouraïs devient extrèmement sophistiquée, cultivée, raffinée, délaissant le côté "sauvage" de leurs ancètres bushis. On ne cherche plus à devenir un combattant pour qui la victoire (et donc la mort) sur l'ennemi est le but ultime, la recherche est beaucoup plus spirituelle, la victoire sur l'égo est primordiale, le combat est symbolique.
Attention, les samouraïs luttaient aussi sur le terrain, mais leur philosophie de la guerre est très différente de celle des bushis.


Le serment du samouraï

Je fais de la Terre et du Ciel mes parents:

La vie entière est source de connaissance, d'expérience et de sagesse.
Tous les êtres et les phénomènes peuvent m'apprendre
C'est à moi d'en profiter par mon ouverture d'esprit,
Ma curiosité et mon désir de connaître, d'apprendre et de vivre.
Mon école est la vie...

Je fais de l'Esprit mon Ami

Je suis seul responsable de ma connaissance
De ma compréhension, de mon apprentissage
Par mon entière présence d'esprit, ma concentration totale
Sur le présent dans la pratique du combat et dans la vie...

Je fais des Facultés d'Adaptation mes Principes

Apprendre des autres, apprendre de notre expérience
Pour mieux faire face aux épreuves du combat et de la vie.
Aucune magie ne peut me donner le bonheur,
Aucun maître ne peut m'enseigner
Si ce n'est le chemin qui mène à la connaissance de soi...

Je fais de la Soumission mon Dharma

Je me soumet au destin,
Je me soumet aux principes du combat.
La vie m'apporte des épreuves que je ne peux éviter.
Les principes du combat me permettre de m'adapter
A ces épreuves, au Dharma...

Je fais de l'Ego mon ennemi

Il amplifie ou détruit la réalité
Par le sentiment démesuré, le préjugé ou la conviction.
C'est contre "lui" que je dois combattre
Pour percevoir la réalité comme elle est vraiment.
Gagner avant de combattre...

Je fais du Silence de l'Esprit mon Sabre

Je vide mon esprit du passé et du futur.
Je vide mon esprit de mes préjugés et de mes convictions.
Je ne nie rien et je n'affirme rien: je pense sans penser,
L'intuition, la clé de la vraie connaissance.
L'outil ultime de l'adaptation au combat, à la vie...

Je fais de la volonté et de la Droiture mon Armure

Le sage n'a pas besoin de loi.
Car il respecte LA LOI: Le Dharma.
En me donnant corps et esprit à l'apprentissage du combat,
En respectant ses principes,
Je n'aurai jamais rien à me reprocher et je serai protégé.
Ainsi, je ne perdrai jamais, même si je perds, parce que j'apprends...

Je fais de l'Esprit Immuable ma Forteresse

Fixé sur chaque instant présent de la vie,
L'Esprit immuable me protège des illusions et des remords,
Des rêves et des cauchemars.
Il me permet de vivre pleinement ce que j'ai à vivre
Et d'apprendre tout en demeurant en harmonie avec l'Univers...

Je fais de l'Honnèteté ma Force

Par la connaissance de mes forces et de mes faiblesses,
Je peux orienter mon travail
Afin de transformer mes faiblesses en forces
Accepter celles que je ne peux transformer et agir en conséquence
Exploiter mes forces afin de m'adapter au combat, à l'ordre universel.
Mon honnèteté envers les forces et les faiblesses d'autrui
Me permet d'apprendre, de comprendre et de m'adapter à l'autre
Tout en demeurant en harmonie avec le Dharma...

Je fais de ma Force intérieure ma Magie

Je suis seul responsable de ma victoire en combat et dans la vie
Par mes propres efforts à pratiquer, à connaître,
A comprendre et à appliquer
Les pincipes du combat le plus intensément possible,
Avec tout mon coeur,
A chaque moment de ma vie.
Chaque pensée, chaque geste, chaque mot influence l'Univers
Positivement ou négativement.
C'est à moi d'équilibrer mon destin...

Je fais du Dharma mon Miracle

L'opportunité doit être investie avec tout mon être
Comme si c'était ma dernière chance.
J'évite ainsi les remords de l'inaction et j'apprend par l'action...



Je le signerais bien moi, ce serment du Samouraï..... Wink
avatar
Admin
Admin

Messages : 492
Date d'inscription : 04/01/2008
Age : 45
Localisation : 04

Voir le profil de l'utilisateur http://la-source.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Samouraïs, guerriers de l'honneur

Message  Le Chaman le Lun 11 Fév 2008 - 0:22

Je savais le Japon comme une terre abritant un peuple d'une grande maitrise de soi. Le contrôle des émotions, de la pensée, du savoir et tout ce que tu décris... c'est tout à fait un modèle philosophique.

Les samouraïs, aujourd'hui, que sont-ils devenus ? Ont-ils toujours une place d'honneur dans le pays ? Ou font-ils partis du folklore nippon ?

J'ai vu cet excellent film, le dernier samouraï. Emouvant.
En faisant le tour des guerriers internationaux à l'époque féodale, j'ai l'impression que tous avaient un certain sens de l'honneur et des valeurs face à eux même et aux ennemis.
Concernant ces guerriers nippons, par leur "devoirs" j'ai l'impression d'y retrouver certains préceptes de Buddha.... comme vider son esprit par exemple...
Attention je ne parle certainement pas de tautologisme polysémique vacuitif, MDR Wink geek

En parlant d'humour, je me pose cette question. Les samouraïs ont-ils de l'humour, car on les voit toujours, est-ce l'image que l'on veut leurs donner, restant très sérieux et maitre d'eux même ?
avatar
Le Chaman
Modo

Messages : 814
Date d'inscription : 05/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://laresource.forum-actif.info/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Samouraïs, guerriers de l'honneur

Message  marcassin le Lun 11 Fév 2008 - 12:28

bonjour ,

les samuraï (allez ça commence, cela veut dire : serviteurs ) , bon là je suis dans mon domaine donc je vais donner plus d'infos à se sujet complexe !

je pratique depuis de nombreuses années les arts martiaux (le vrai ,pas pour les médailles ou la gloire )
car c'est un art de guerre et oui malheureusement ! donc pas ce que l'on voit actuellement sur certaines démonstrations ou forum ! désolé pour les puristes qui ne connaissent pas les arts de la guerre ! ou veulent être plus japonais que les japonais ! voilà qui est dit !

je reviendrais pour vous expliqué ce monde de soif de vaincre la mort,la beauté du sabre,la fleure du cerisier tellement belle et aussi tellement furtive , vous comprendrez mieux je l'espère ,cet art !
avatar
marcassin
initié

Messages : 292
Date d'inscription : 05/01/2008
Localisation : 91 Essonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Samouraïs, guerriers de l'honneur

Message  marcassin le Lun 11 Fév 2008 - 15:02

re-bonjour,

là je crois que je vais m'éclaté ,merci admin ..

la caste dont tu parle avec les kimono n'existe que depuis 1868 ère Meiji (ère de lumière )ou il vont passé du moyen-age à l'industrie ,suite à un grand bouleversement politique et industriel du japon ,car à cette date le japon va s'ouvrir au monde occidental avec tout ce que celà comporte !(dans le film d'ailleurs il en montre un bout de cette histoire ) donc les samuraï seront INTERDIT du port des daisho (kodachi et katana ) car ils doivent être comme les autres !

pour les preceptes oui c'est normal que tu trouve des similitudes avec les preceptes du bouddha et pour cause le bushido (qui n'existe pas ) est un gloubiboulga de shintoïsme,bouddhisme,taoïsme et confucianisme et de l'art de la guerre ! chacun voit midi à sa porte .

au départ ce ne sont que des guerriers (bushi )qui vont se faire la guerre comme partout pour les mêmes raisons que les nôtres ! et puis il va y avoir un changement après le sengoku jidai ( temps de guerres) ou les guerriers vont se lancer dans la calligraphie,le cha no yu (thé) , le zen,la poésie,la religion, pour pouvoir se concentrer et sur ce , pouvoir développer la beauté du geste , mais il ne faut pas oublier que se sont des guerriers farouches ! d'ailleurs pour info leur sabre concideré comme sacré car il a une âme ,il y avait un rituel ou le sabre devait tranché une tête avant de pouvoir servir !donc les prisonniers et autres passants qui n'avait rien demander avait la joie de passé par la lame !
mais il y a quand même des samuraï de grande renommés qui vont faire parler d'eux et en bien !

tout les dô que nous connaissont n'existent que depuis 1890 pour le plus vieux ,le ju justu kano qui deviendra le judo vers 1920 , et puis les autres (karatédo,aikido,kendo,iaido,kyudo,jodo,et les autres que je n'ai pas nommées) qui suivront plus tard !

voilà pour un début,à suivre......
avatar
marcassin
initié

Messages : 292
Date d'inscription : 05/01/2008
Localisation : 91 Essonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Samouraïs, guerriers de l'honneur

Message  marcassin le Mar 12 Fév 2008 - 22:54

bonsoir,

quand je parlais que le bushido n'existait pas ,c'est une façon de parler disons que chaque clan, chaque famille et chaque personne avaient leur vision du bushido , le bushido s'applique à tout art , les enfants apprenaient tout jeunes le respect ,la tradition ,les codes ,et le bushido de la famille , car une école par exemple va trouver que tel acte est important alors que dans l'école à coté ils vont plutôt privilégier d'autres choses !

le bushido tel qu'on le connait par izano nitobe a été écrit vers 1860 en gros ! les 3/4 des menkyo ou densho des écoles ont été écrits après chaques trève militaire ,donc avec des modifications !

pour les guerriers qui veulent ne plus avoir peur de la mort ,aller faire du zen ou bien les autres arts cités plus haut dans le post , disons qu'ils voulaient avoir une efficacité pure (hé oui par pour la beauté) pendant que vous faites lecha no yu ou autres vous travaillez votre conscience ,la concentration ,donc vous devenez plus technique et au combat le guerrier était plus "zen" donc plus dangereux ,car il n'avait pas peur de la mort ,le culte de la mort chez les samuraïs était permanent .

à suivre ....
avatar
marcassin
initié

Messages : 292
Date d'inscription : 05/01/2008
Localisation : 91 Essonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Samouraïs, guerriers de l'honneur

Message  Admin le Mar 12 Fév 2008 - 23:40

Rhaaaa...... c'est la troisième fois que je rédige un message depuis hier, et trois fois qu'il a été bouffé par les "monstres d'internet, tapis dans l'ombre" affraid

Bon j'espère que cette fois-ci ce sera la bonne...

Oui, je suis contente que tu aies ajouté ce complément sur le bushidõ marcassin car je voulais y revenir.
J'étais surprise de lire "le bushidõ" n'existe pas. Je suis en train de lire justement "le code d'honneur du Samouraï", Bushidõ donc, traduction du texte écrit au XVIIème siècle. Je suis donc quand même un peu surprise par la date que tu annonces, mais bon, vas savoir.

Dire qu'il y avait un bushidõ, donc un code d'honneur par famille, oui je veux bien le croire. D'ailleurs, pour répondre un peu au Chaman qui demandait ce qu'il en était des samouraïs dans la société actuelle du Japon, eh bien je te répondrai que l'âme du Samouraï se retrouve dans énormément de traditions, d'établis, de rites, de comportements du japonais moyen. De par cette conscience énorme de l'honneur, de la loyauté dans les comportements de tous les jours, tu retrouves cette droiture commune à chaque nippon.
N'oublions pas qu'aujourd'hui encore, le pire outrage pour un japonais, c'est de "perdre la face". Ils ont horreur d'être pris en faute.

Je me souviens d'un japonais passager première classe, pendant un vol Paris- Tokyo, qui est allé fumer en douce dans les toilettes (vol non fumeur, donc strictement interdit de cloper, d'autant plus dans les wc). Bien entendu, ça s'est tout de suite senti et l'hôtesse japonaise (traductrice) a été chargée par le reste de l'équipage d'aller expliquer au gars qu'il risquait une amende, voire une arrestation à la sortie de l'avion, qu'il était interdit de fumer, etc....
La pauvre fille était décomposée d'avoir à faire ça et c'est assorti d'un million d'excuses qu'elle est allée faire les remontrances au fumeur. Elle savait qu'en lui expliquant tout ça, elle lui faisait "perdre la face".
Bon d'un autre côté, le type savait très bien qu'il ne fallait pas fumer et qu'il s'exposait par conséquent à ce qui lui est tombé dessus ensuite. Alors qui risque, assume...

C'était juste pour l'anecdote Wink

Sinon, je vous recopierai des passages que je trouve importants du fameux "code d'honneur" que je suis en train de lire, où en effet la conscience de la mort est extrèmement active.
avatar
Admin
Admin

Messages : 492
Date d'inscription : 04/01/2008
Age : 45
Localisation : 04

Voir le profil de l'utilisateur http://la-source.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Samouraïs, guerriers de l'honneur

Message  marcassin le Mer 13 Fév 2008 - 0:17

bonsoir ,

oups pour la date j'ai put me planté ,désolé ! mais c'est le 18e ça je crois que c'est sûr !

le bushido de izano nitobe ce n'est qu'un parmis tant d'autres !
avatar
marcassin
initié

Messages : 292
Date d'inscription : 05/01/2008
Localisation : 91 Essonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Samouraïs, guerriers de l'honneur

Message  marcassin le Jeu 14 Fév 2008 - 19:54

bonjour,

je suis tout à fait d'accord avec toi pour les japonais qui ont ce sentiment de perdre la face ,chez eux c'est très important de garder son integrité et son honneur !

chez les samuraïs ,mourir d'une vie paisible était un déshonneur ,le but de tout guerrier est de mourir au champ de bataille ou en combat ,c'est pour ça qu'ils étudiaient tout les arts liés au zen ou autres qui pouvaient leur donner une "technique de plus pour survivre "

il y avait le rituel du seppuku qui est pas mal non plus dans le genre culte de l'honneur et du devoir accompli , pour info quand le japon , a capitulé en 1945 et que l'empereur l'a dit sur les ondes il y a eu un sucide collectif , pour l'honneur ! au pied du château et dans le pays !

chez les japonais tout est codifié ,propre,carré , le moindre écart sanctionné donc ! la personne n'existe pas ,c'est la nation ! une personne que je connais a été effaré de voir que dans les journaux rubrique nécrologie qu'il y avait des gens qui mourraient de fatigue suite au travail "pour la nation" (en gros c'est normal )

allez je vais dire mon point de vue !
pour moi l'art martial est un art de guerre dans tout les sens du terme et je suis fier de vivre de cette façon ,mais l'art de la guerre est surtout un art de vivre ! car en marchant aux cotés de la mort ,nous voyons la vie ,cela est indissociable et malheureusement les arts martiaux d'aujourd'hui ont perdu cette essence , chaque chose que je fais est étudiée de façon guerrière , je sais c'est peu bizarre de vivre comme ça mais pour moi l'art que je pratique est très pragmatique , survivre à tout prix et dans toutes conditions possibles ! nous étudions la météo,la géologie, les armes (toutes ) la médecine, la stratégie,le combat à mains nues,etc... pour moi c'est un art complet qui peut servir tout le temps ! mais nous étudions aussi la vie au Japon,l'écriture(katagana,hiragana,kanji,etc..) l'histoire,les arts en général etc..., comment voulez vous apprendre un art si vous vous ne fondez pas dans le pays ! et j'applique cette façon de voir mon art martial (donc de guerre : mars ) dans ma vie de tout les jours , même si je fait mon potager ou que je me promène ,je regarde toujours de cette façon !

à suivre....
avatar
marcassin
initié

Messages : 292
Date d'inscription : 05/01/2008
Localisation : 91 Essonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Samouraïs, guerriers de l'honneur

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum