Bas astral ou pas ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bas astral ou pas ?

Message  Le Chaman le Mar 19 Fév 2008 - 16:18

Je me pose une question.

Quand je vois, constate, les méfaits des hommes, et que cela soit à tous niveaux, je me demande : "Mais d'où viennent ces gens là ?"

Dans l'évolution, après le stade "animal" on passe sur le plan humain.... Mais je ne connais pas d'animaux pervers au point d'aimer détruire ce qui les entoure.

Alors d'où viennent ces entités négatives ? du bas astral ou d'ailleurs...

1) Si ils viennent du bas astral. Qu'étaient-ils avant ? Comment peuvent-ils passer sur le plan humain ?
2) Si ils viennent d'ailleurs... Ils viennent d'où ?

Considérant, pardonnez ma misanthropie mais étant philanthrope, considérant que 10 % d'entre nous sommes véritablement humain dans le sens litéral du terme, comment, car souvent c'est ce que j'entends, comment éclairer ces gens qui sont pour moi en majorité, irrécupérables... Car envoyer de la Lumière à des gens qui sont aveugles, c'est comme "pisser dans un violon"... pour ne pas dire pire.

La solution que nous avons trouvé depuis bon nombre d'années est d'ignorer ces gens, les rendre transparents, voire inexistants. Mais je sais par expérience que de toute façon, ils influeront directement ou indirectement sur nos existences... Que cela soit le pauvre pèquenaud du coin au dirigeant le plus tordu...

J'avoue que je compte beaucoup sur 2012 d'un point de vue vibratoire, mais si il ne se passe rien. affraid

J'attends vos réponses, mais attention j'en ai encore dans mon escarcelle... Wink Va falloir étayer...

ps: et n'allez pas me raconter des histoires de tautologie polysémique vacuitive, je connais la chanson... Laughing et oui ça reste dans les anals... Wink
avatar
Le Chaman
Modo

Messages : 814
Date d'inscription : 05/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://laresource.forum-actif.info/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas astral ou pas ?

Message  Admin le Mar 19 Fév 2008 - 19:13

Je me suis souvent posé cette question et mes vagues débuts de réponse restent dans le domaine de la théorie...

C'est vrai quoi, d'où viennent ces entités qui sont capables seulement de méchanceté, d'égoïsme, de perversité ou de bêtise? Qu'est-ce qui aurait pu conduire une âme, neutre à la base, à devenir aussi pétrie de mauvaises énergies?

Le bas astral, certes, mais il faut bien qu'elles soient issues de quelque chose...

Je sais que tout n'est que dualité, que si pas d'obscurité pas de lumière, etc. Mais quand même, il y a un cheminement pour chacun d'entre nous, plus ou moins rapide, quoi qu'il en soit, nous évoluons.

Alors, j'ai déjà lu une théorie, qui m'a assez satisfaite, comme quoi les âmes passeraient d'abord par le stade minéral, puis végétal puis animal, puis....
Mais j'ai quand même du mal à comprendre comment une âme qui serait d'abord un minéral (avec toute la beauté que nous connaissons aux pierres dans leur multitude et leur éclat), puis un végétal (inutile de broder, nous vénérons tous ici les manifestations végétales avec leur complexité et leur magnificence), puis un animal (ici aussi, nous sommes des amis des animaux et leur vouons amour et respect), enfin un animal "dit-supérieur", l'homme. Et c'est là que ça se corse.
Aucun végétal, aucune pierre, aucun animal, même la plus moche des araignées (et bon sang, j'aime pas trop ces petites bêtes), n'est capable d'une panoplie aussi étendue et variée de sentiments et de manifestations que l'homme, quand je dis variée, ça va du plus positif au pire. Les animaux ne sont pas capables de cruauté, ça c'est une "vertu" bien spécifique à l'homme. L'animal tue pour subsister, pas pour le plaisir. Il combat pour sa perpétuité, pas pour la possession financière ou autre absurdité... La pierre peut être négative mais seulement si elle est mal utilisée, manipulée.

Bref, lorsque l'âme accède à l'incarnation sur le plan humain, il se passe un truc... est-ce le moyen d'expérimenter des actes et des évènements de plus en plus complexes qui débouchent sur une évolution plus fine? Je ne sais pas....
J'avoue que je suis très perplexe sur certains comportements dits humains parfois, tout comme l'affreuse aventure de notre chienne.

Après, il y a une autre possibilité de théorie, une piste. Et là, je vais reprendre Tolkien (Le seigneur des anneaux) pour illustrer mon idée.
Un passage, Saroumane (un grand magicien qui s'est allié aux forces obscures dans un but très personnel...) explique d'où viennent les orques, ces êtres barbares, brutaux et sanguinaires: Il s'agirait d'elfes torturés au point qu'ils sont devenus haine et colère.
Alors pourquoi pas le même principe?
Des âmes torturées, haineuses, qui ont été blessées par je ne sais pas quoi, qui s'obstineraient à s'incarner sur une route belliqueuse et dénuée de compassion...

J'en suis moi aussi au point des théories, je n'ai aucune certitude bien entendu, et tout ça n'est que le fruit de mes propres élucubrations, ça ne vaut peut-être pas un clou.
Quoiqu'il en soit, il est clair qu'il y a une réelle différence entre les individus.
Je pense que le principe d'envoyer de la lumière de toutes ses forces, de tout son coeur, n'est pas vain mais ne se manifestera peut-être pas ici et maintenant. Ca se passe probablement à un niveau plus subtil.

Quand à 2012, oui, dans l'absolu si c'était le point de départ, la remise à zéro des compteurs pour repartir sur quelque chose de neuf, de beau, d'harmonieux, de paisible, avec le respect de toute forme de vie, ce serait vraiment quelque chose d'intéressant à vivre... maintenant, je pense qu'il ne faut pas non plus focaliser totalement sur cette date. Il est bon de vivre sa vie en parfait accord avec soi-même. En total respect de la vie.
Après tout, nous ne sommes pas (encore Wink ) des êtres parfaits et nos routes sont semées d'embûches, de virages et de cailloux.
A chacun d'entre nous d'essayer de se parfaire, de faire le "bien" (dans un sens respect des autres, des animaux, de la nature...) pour notre propre bien....

Enfin, en tout cas, c'est comme ça que je vois les choses. Dans ma petite vie quotidienne, j'essaye d'appréhender les évènements avec force et courage, humilité et respect. Et malgré ces grands principes, ce n'est pas toujours facile je le reconnaîs Embarassed
avatar
Admin
Admin

Messages : 492
Date d'inscription : 04/01/2008
Age : 44
Localisation : 04

Voir le profil de l'utilisateur http://la-source.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas astral ou pas ?

Message  Le Chaman le Mar 19 Fév 2008 - 20:09

Ok la Wicca...

Des Elfes torturées, oui mais par qui ou par quoi ? et pourquoi ?
Maintenant d'un point de vue mathématiques... Nous sommes en croissance exponentielle... Des quelques milliers, nous sommes passés à quelques milliards, 7 pour être précis.
Cela fait beaucoup d'Elfes torturées... Ces nouvelles entités humaines ne peuvent être d'anciens "animaux", sinon leurs expériences de vie dure, car vivre pour sa survie n'est pas de tout repos, ne leurs servent à rien pour leurs futures incarnations... Totalement idiot à mon sens. Faut être méchant pour devenir bon !!! Soyons bon directement, non ? Pour moi l'évolution est simplement comme ça...
Le rôles des vieilles âmes est d'enseigner le bien aux nouvelles âmes venues... et ainsi de suite... Alors que c'est-il passé ?

Ou alors, la cupidité de devenir humain peut-être ? la perversion de la possession matérielle...
Mais quant à la Lumière que nous pouvons envoyer à ces gens là, je te rappelle que le temps joue contre nous, car l'homme continue de détruire chaque jour la planète... Pollution, déforestation, les calottes glaciaires qui s'effilochent, guerres... Je m'arrète là, la liste est trop longue. Donc le temps de les éclairer.... tu m'as compris.

Pour le moment, je vois plutôt un déséquilibre plus que gigantesque entre l'obscurité et la Lumière... Ce qui voudrait dire que tous ces gens font ces expériences pour s'élever... maal et d'un autre coté, il ne peut pas avoir de bien si pas de mal... Donc imaginer qu'un monde sans tueries, sans bassesses, sans saloperies, n'est pas possible... Aie, on va jamais s'en sortir... Non, décidément y'a un truc qui coince...

Je voudrais juste rappeler qu'une personne très élévée m'a dit récemment en parlant de certaines personnes de mon ancien entourage : "ils ne sont pas là pour comprendre". Alors ils sont là pourquoi ? pourrir la vie des autres ?

Je sais c'est bien compliqué tout cela et tu connais ma radicalité en matière de mal... Un bon coup de balai et ne reste que les Lumineux. Les autres, et bien bon voyage, à jamais.
Si je reprends ce qu'on appelle le ying et le yang, nous sommes dans la phase de beaucoup de noirceur pour un petit peu de Lumière... Bon quand est-ce qu'on inverse les rôles... Un petit peu de noirceur pour beaucoup de Lumière...


Dernière édition par Admin le Mar 19 Fév 2008 - 20:13, édité 1 fois
avatar
Le Chaman
Modo

Messages : 814
Date d'inscription : 05/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://laresource.forum-actif.info/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas astral ou pas ?

Message  Invité le Mer 20 Fév 2008 - 20:19

je me demande si on peut tout mettre sur le dos du bas astral. n'oubliez pas que lors de notre conception initiale, dans la programmation a été introduite la notion du libre arbitre, qui fait qu'on fait ce qu'on veut quand on veut à qui on veut, et après moi le déluge. même au niveau des êtres aussi évolués que les anges, il y en a qui ont décidé un beau matin d'user et d'abuser de leur droit au libre arbitre et qui ont fait comme icare: la chute (libre, elle aussi).

le tao, voie du juste milieu, c'est pas trop à droite, pas trop à gauche. mais qu'est-ce qui peut bien faire qu'un jour, on ait brutalement envie de se précipiter d'un côté et d'envoyer valdinguer tous nos efforts passés ? j'admets encore que quelqu'un se saborde, ok, c'est son droit. mais que son sabordage entraîne la perte des gens autour de lui, ou des êtres (animaux, la nature...), ça, ça ne passe pas. on a le choix: méchanceté ? ignorance ? folie ? irresponsabilité ? volonté consciente de détruire ? appât du gain ? ambition ? mépris ?

il y a un très célèbre et très beau poème en anglais: "how do i love thee ? let me count the ways" : comment est-ce que je t'aime ? laisse-moi compter les façons. ici on pourra dire: comment est-ce que je te détruis ? laisse-moi compter les façons.

moralité : vive la LUMIERE !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas astral ou pas ?

Message  Le Chaman le Jeu 21 Fév 2008 - 1:10

C'est très intéressant ce que tu dis là... et je suis parfaitement d'accord.

En fait, j'essaie de trouver toutes les théories possibles pour comprendre comment on peut passer vers le coté obscure... La saga trilogique au départ de "la guerre des étoiles" est pour moi une excellente métaphore que, sans doute, peu de gens ont sû sentir ou cerner... et pourtant quel message !

Le libre arbitre... J'avoue que deux façon d'en entendre parler pour moi me font réagir :
La première, je passe vite fait dessus, car en fait cela m'énerve... J'ai remarqué que cette expression était devenue une mode (je suis anti-conformiste), et à chaque fois qu'il y a une explication à donner à, peu importe le problème, les gens disent : Le libre arbitre... Voilà comme ça l'histoire est réglée sans explication, c'est le libre arbitre.... Sleep Vive l'anarchie quoi !

La deuxième, et c'est la tienne Rubis, me parait tenir la route un peu plus que le bas astral... Mais bon, il n'y a peut-être pas l'un sans l'autre et peut-être aussi une autre théorie qui viendrait ou pas se mêler à ça.
Donc ok, au départ ou dans les "étoiles", on choisirai ou pas d'être bon ou mauvais ainsi qu'ici bàs.
Comme tu le dis : " on a le choix: méchanceté ? ignorance ? folie ? irresponsabilité ? volonté consciente de détruire ? appât du gain ? ambition ? mépris ? "

Ok.................
QUE FAIT LA LUMIèRE ET LES GENS QUI SONT SENSER L'ENSEIGNER OU L'APPORTER ? Je parle des guides spirituels, anges en tous genres-les gentils- et autres entités bénies de sagesse... comment peut-on laisser faire ça au nom du libre arbitre ?
Comment cela est-il possible qu'une humanité soit aussi aveugle et cupide... Car si je prends l'exemple du gars qui crève la dalle, je suis sûr, que si on lui donne à manger, un toit, un boulot, il voudra une bagnole, la téloche, plus de fric et on refait le même topo... on se marche dessus jusqu'à ce que mort s'en suive...

D'ou viennent ces nouveaux hommes(entités) au niveau démographique, pour venir ainsi pourrir la planète et les gens éclairés... ???

Comment se fait-il que le libre arbitre penche finalement, pour ainsi dire, souvent vers le coté obscure ?

Il y a un paradoxe monstrueux. La planète est croyante à 90 % (peu importe la croyance). Aucune religion, ne dit qu'il faut tuer son prochain, ni sans foutre plein les poches sur le dos du voisin, etc etc. Faire le mal, donc.

J'avoue qu'il y a un truc qui me gène par rapport à " l'ésotérisme" pour appeler ça comme ça. Qu'est qu'il foutent là-haut ?

Si je retire la spiritualité, et combien même dans les choses actuelles, en considérant que rien n'existe au niveau Lumière... L'homme est CON. Totalement con même...
Faut savoir que depuis 100.000 ans (apparition de sapiens sapiens) l'homme n'a pas évolué d'un pousse dans sa mentalité... Rien ne lui sert de leçon, il réitère toujours les mêmes saloperies, en pire même, sauf que c'est plus sophistiqué... et plus meurtrié.

Alors il est évident que les gens choisiront toujours la facilité, mais comme tu le dis, Icare c'est pris une belle chute...

Donc conclusion de ce post, mais pas du sujet, j'espère vous voir rebondir et bondir Wink , parce que l'on est assez proche du mur et du crash.
Faut faire comme "là-haut",... attendre et regarder le crash... en espérant qu'un jour, le soleil fasse enfin son apparition derrière le cumulo-nimbus de la noirceur... Amen.
Ce qui nous empêche pas d'éclairer ceux qui veulent bien de la Lumière, certe...

Non, y'a vraiment un truc qui coince, mais où scratch
avatar
Le Chaman
Modo

Messages : 814
Date d'inscription : 05/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://laresource.forum-actif.info/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas astral ou pas ?

Message  Invité le Jeu 21 Fév 2008 - 21:10

La planète est croyante à 90 % (peu importe la croyance).
croire, c'est une chose, mettre en pratique, c'en est une autre, et aux antipodes. parce que croire, ça ne coûte pas cher, alors que la pratique, ça demande de faire des efforts, et souvent d'aller à l'encontre de nos habitudes et surtout de nos envies. donc on va choisir la voie la plus facile, la plus attrayante, la plus amusante.

Qu'est qu'il foutent là-haut ?
ne faisant pas partie du gratin supérieur (là-haut), je ne peux pas répondre à leur place. mais je pense qu'ils n'interviennent pas parce que c'est notre seul moyen pour apprendre et évoluer. expérience de parent: on dit, on redit, on re-redit, on rabache, on radote. à la fin, s'ils sont polis, les enfants te disent "oui papa, oui maman" et dès que tu as le dos tourné, ils n'en font qu'à leur tête. combien de fois on dit aux enfants de ne pas s'approcher des plaques de cuisson ou de ne pas jouer avec le feu. ils comprendront VRAIMENT le jour où ils se seront sérieusement brûlés ou mis le feu à la baraque.

pour là-haut, on est des enfants. ils nous ont dit ce qu'ils avaient à dire, ils ont mis sur notre route ce qu'il faut pour nous en sortir. mais après, on choisit.

s'ils ne nous laissent pas la possibilité de faire nos expériences, de nous planter, d'y réfléchir, comment veux-tu évoluer durablement ? la vraie connaissance, c'est celle qui est imprimée dans notre moi intérieur. si on se contente d'écouter et de dire amen, la connaissance n'est qu'intellectuelle et donc pas perso. et malheureusement, comme on est tous à des stades différents d'évolution spirituelle, on tombe forcément sur des durs-de-la-feuille. mais honnêtement, il faut aussi se dire que pour les plus évolués, nous-même avec notre bonne volonté et nos efforts, on doit paraître assez bovins.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas astral ou pas ?

Message  Admin le Jeu 21 Fév 2008 - 23:51

Me sentant aujourd'hui moi-même assez bovine, après une journée professionnelle dans la capitale, de plus dotée d'une sympathique grippe, et encore imbibée de chagrin, je suis incapable de répondre pour le moment. Mais je me régale à lire vos échanges et je mettrai mon grain de sel dès que mes deux neurones se seront remis en fonction.... albino
avatar
Admin
Admin

Messages : 492
Date d'inscription : 04/01/2008
Age : 44
Localisation : 04

Voir le profil de l'utilisateur http://la-source.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas astral ou pas ?

Message  Le Chaman le Ven 22 Fév 2008 - 0:56

Merci Rubis pour ta démonstration pertinente, c'est bien comme ça que j'entends les choses...

Par rapport aux plaques de cuissons, qui ne sont qu'un exemple, j'ai ma propre manière de procéder... Vois-tu si un gamin ou une gamine, en l'occurence la fille de La Wicca, me fait le coup et elle l'a déjà fait, je lui dit dit de poser la main dessus, pour voir, "Allez, vas y fait le. Si tu la poses tu te brules, alors fais comme tu veux... "
Autre exemple, je laisse toujours le choix, si tu fais ça, voilà la conséquense, si tu fais autre autre chose, voilà une autre conséquense... Choisis !
Il est interdit d'interdire, mais il est pas interdit d'expliquer les choses. La cause , la conséquense...

Une chose qui manque à l'humanité est simplement ce que l'on appelle, la pédagogie... Disons que ce serait déjà un minimum.

Et je suis parfaitement d'accord sur le fait que 1) il fauf expérimenter, les plantages et pas seulement, ce qui veut dire, vivre réellement. 2) c'est en "galérant" qu'on progresse, chaque mauvaise expérience est positive, après coup bien sûr...

Le problème est que les gens ne réfléchissent pas, ne voient pas plus loin que le bout de leur nez, pour ne pas dire le bout de leur nombril... Ils sont nombreux...

Une chose pour moi qui coince vraiment actuellement dans ce principe, tu parlais d'Icare, mais on peut aussi parler de la grenouille qui voulait devenir aussi grosse que le boeuf, c'est que la fin de ces histoires, l'un se tue et l'autre explose...

Alors faut-il en arriver là pour voir une humanité changer dans ses comportements... N'y a-t-il pas derrière tout ça une question d'intelligence de l'individu tout simplement...
Malheureusement il suffit à l'humanité de deux neurones : 1 pour manger, 1 pour chier... je suis dur, ok. Mais cela s"applique à beaucoup.

Et puis il y a l'engrenage du système dans lequel on enfourne les gens... et cela va devenir de pire en pire...

Je vais faire un ou deux sujet dans "conspiration" prochainement... mais pas seulement....

Pour revenir aux entités supérieures, je suis sûr, bien que leur principe de non intervention est compréhensible pour notre propre expérimentation, qu'ils savent parfaitement que nous allons droit dans le mur.... Et pour revenir à l'exemple des plaques de cuisson, il est clair que si la pitchounette mettait sa main dessus, je lui retirerai immédiatement la main avant qu'elle ne se brûle...

Mais je ne m'explique toujours pas d'où viennent tous les nouveaux humains sur la planète avec leur noirceur de facilités aveugles ?
avatar
Le Chaman
Modo

Messages : 814
Date d'inscription : 05/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://laresource.forum-actif.info/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas astral ou pas ?

Message  marcassin le Ven 22 Fév 2008 - 12:13

bonjour,

je n'écrit pas sur le sujet ,mais je le lis avec attention ! très interressant !! vous avez tous des idées que je ne vais pas remettre sur le tapis

mais il ne faut pas oublier que actuellement les hommes deviennent des assistés ,donc dès que l'on enlève quelques choses ,ils sont perdu et ils sont prêts à tout pour retrouvé leurs biens (argents,bagnolles,télé,et j'en passe...) regardez les soldes , les gens sont complètement dingues, c'est à celui qui va arrivé le plus vite sur l'objet tant convoité (un frigo,une chaîne hi-fi, etc..)et ils vont jusqu'a aller se casser la gueule par terre ou avoir une baguarre ! ça c'est très bas comme façon de faire ,on évolue pas ,au contraire ,on involue !

l'homme cet animal : 1) manger 2) procréer 3) se reposer 4) pensée /conscience

pour les autres là-haut, je ne peut me dire qu'ils nous ont lachés ,je ne pense pas ,mais je pense que nous sommes libre et que nos gars là-haut nous laissent fairent jusqu'à un certains point !

mais je ne suis pas un spécialiste en la matière du bas astral ou autres dans ce domaine donc .....

je suis très content de vous lires
avatar
marcassin
initié

Messages : 292
Date d'inscription : 05/01/2008
Localisation : 91 Essonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas astral ou pas ?

Message  Le Chaman le Ven 22 Fév 2008 - 14:48

Bonjour @ tous,

L'homme un assisté, oui sans doute, mais dans le sens où il ne veut prendre de responsabilités...

L'homme est esclave de lui-même, et surtout esclave de son avidité... Il ne s'en rend absolument pas compte, pour lui c'est naturel d'être esclave. D'ailleurs il n'emploiera jamais le mot "esclave" mais par contre, il dira qu'il est normal de gagner de l'argent pour pouvoir manger, dormir, se loger, se ruer pour des soldes illusoires, faire la queue à la pompe à essence, s'aglutiner sur des plages l'été, pouvoir s'abrutir devant la télé-Vision... Il y a tellement de choses dont l'homme s'est rendu esclave que pour lui c'est un état normal... Et puis chacun sait qu'un esclave à les pieds attachés, qu'on lui donne le minimum pour subsister, et que ce qu'on attend de lui, est, beaucoup de travail rentable, obéir, sinon on le tue....

C'est quand même assez similaire, non ? l'esclavagisme d'avant hier et celui d'aujourd'hui.

La bête noire du monde ressemble beaucoup à l'occident européen et surtout étasunien...

Quant à savoir ce qu'ils font là-haut... Et cela me rappelle une fameuse discution devenu tautologiquement célèbre sur le cancer, aucun dieu ne pourrait accepter ça...

Comme l'a si justement fait remarquer Rubis, nous avons reçu l'enseignement mais très peu l'applique... Alors quoi, il y aurait trois catégories d'hommes : les aveugles, les borgnes(ceux qui tirent les ficelles), et les "bienvoyants", les éclairés, les justes.

Mais qui va pouvoir sauver l'humanité...
avatar
Le Chaman
Modo

Messages : 814
Date d'inscription : 05/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://laresource.forum-actif.info/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas astral ou pas ?

Message  Admin le Sam 23 Fév 2008 - 0:47

Bon mes quelques paires de neurones s'étant remis en fonction, je vais me lancer un peu.

Déjà première chose:

Mais qui va pouvoir sauver l'humanité...

Le chaman, pense-tu qu'il faille vraiment "sauver" l'humanité totale dans son ensemble, dans la globalité qui la carctérise aujourd'hui?
Et puis la "sauver" de quoi? "Sauver son âme"?
L'aveuglement spirituel, la lâcheté et l'égoïsme dans lesquels se vautrent beaucoup de gens, le remplacement de valeurs authentiques telles que l'amitié sincère et désintéressée, la générosité, la bonté, la compréhension, la curiosité, la compassion, l'aide, le partage... est fait en masse par des trucs comme décrivait Marcassin... se précipiter sur des soldes comme si vie et mort en dépendait, acquérir encore et encore des merdes encombrantes qui ne sont pas franchement indispensables (je dis souvent à propos du téléphone portable et autres, "on se créé des besoins"...), vouloir en mettre pleins la vue aux voisins, cousins et autres collègues de travail, rêver de gloire factice et de célébrité de pacotille grâce aux bons soins des médias qui bourrent la tête des gamins le plus tôt possible....

alors sauver cette humanité là, qui est incapable de réaliser à quel point la vie est précieuse, qui ne respecte pas la merveilleuse planète où nous vivons avec tous ses mystères et ses splendeurs.... ben chais pas, je ne suis pas très enthousiaste.

Maintenant, je ne voudrais pas tomber dans un discours pseudo élitiste, pronant la sauvegarde des gens "éclairés" et la disparition des "non éclairés"... après tout je suis moi-même très certainement bien peu "éclairée" et qui suis-je pour me permettre de juger sur autrui. Je suis atterrée de voir les comportements en général et j'essaye de ne pas faire ce que je reproche aux autres mais il est probable que je suis la "non éclairée" d'un autre... ainsi, il est difficile d'être à la fois juge et partie, d'autant que je ne m'accorde pas le pouvoir d'être juge ou partie.
(peu clair mes propos? Very Happy )

Enfin bref, c'est difficile d'exprimer tout ce que je peux ressentir par rapport à tout ça car d'un côté je voudrais que l'humanité soit aimante, généreuse, solidaire, respectueuse... mais d'un autre, j'ai envie de vomir quand je lis/vois/découvre des agissements tellement répandus qu'ils en sont presque catalogués comme normaux. Agissements qui viennent du plus petit des citoyens au plus haut des gouvernants.
Je suis partagée entre le dégoût et l'affection. C'est pas évident de trouver un juste équilibre.

Quand à ce principe d'esclave, franchement je trouve qu'il existe depuis la nuit des temps... suffit de remonter au temps féodal en occident pour retrouver déjà les principes de seigneur/serf, largement comparables à ceux de l'esclavage.
Aujourd'hui, le seigneur c'est l'argent et le serf c'est l'homme....

Alors trouver d'où viennent les êtres, "bas de gamme" (pour ne pas dire autre chose), qui sont de plus en plus nombreux, je ne sais pas moi non plus, comment avoir la réponse. Mais ce dont je suis sûre en tout cas, c'est que se poser les bonnes questions, d'une façon individuelle, avancer vers la lumière, c'est déjà une bonne façon de contrer peu à peu l'obscurité obscurantiste... sunny obskur
avatar
Admin
Admin

Messages : 492
Date d'inscription : 04/01/2008
Age : 44
Localisation : 04

Voir le profil de l'utilisateur http://la-source.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bas astral ou pas ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum