Tiens ça me rappelle un truc ?

Aller en bas

Tiens ça me rappelle un truc ?

Message  Le Chaman le Ven 25 Avr 2008 - 12:21

Mais appelez Sylvestre !!! Faut leurs péter la gueule !!!!

Washington lie la Corée du Nord à la Syrie sur le nucléaire.

Par Arshad Mohammed et Tabassum Zakaria Reuters - 25 avril 2008 WASHINGTON (Reuters)

- L'administration américaine a diffusé jeudi des documents prouvant selon elle que la Corée du Nord a aidé la Syrie à construire un réacteur nucléaire capable de produire du plutonium et que son assistance s'est poursuivie après la destruction par Israël du site suspect en septembre dernier.

"Nous sommes convaincus, sur la base de diverses informations, que la Corée du Nord a apporté son assistance aux activités nucléaires clandestines syriennes avant et après la destruction du réacteur", peut-on lire dans un document du renseignement américain distribué à la presse.

Un haut responsable de l'administration Bush a précisé que les Etats-Unis et Israël avaient discuté des options possibles pour traiter ce réacteur suspect, mais qu'Israël avait décidé seul de le détruire, le 6 septembre dernier. "Au final, Israël a décidé par lui-même d'agir. Il l'a fait sans feu vert de notre part", a-t-il dit à la presse.

La Syrie a rejeté ces accusations et affirmé qu'elles étaient destinées à faire pression sur la Corée du Nord dans le cadre des négociations sur son programme nucléaire.

A Séoul, un responsable sud-coréen proche des négociations internationales sur le nucléaire nord-coréen a estimé que ces révélations ne feraient probablement pas dérailler les efforts en cours pour amener Pyongyang à renoncer à son programme nucléaire.

RÉACTEUR QUASI OPÉRATIONNEL EN AOÛT 2007 ?

Selon ce haut responsable américain, l'administration Bush a tenté dans un premier temps de passer sous silence le raid israélien par crainte de représailles syriennes. Elle estime aujourd'hui que les risques sont moins élevées et qu'en débattre publiquement pourrait contribuer aux initiatives diplomatiques

D'après le document des services américains du renseignement, le réacteur visé par l'aviation israélienne était pratiquement opérationnel en août 2007.

"Ce réacteur aurait pu produire du plutonium pour des armes nucléaires, n'était pas configuré pour produire de l'électricité et était mal adapté à des recherches."

L'ambassadeur de Syrie aux Etats-Unis a opposé un démenti catégorique sur CNN. "C'est purement imaginaire", a dit Imad Moustaha. "J'espère que la vérité sera révélée au monde. Ce sera une source d'embarras majeur pour l'administration américaine, et ce, pour la deuxième fois - ils ont menti au sujet des ADM (ndlr, armes de destruction massive) irakiennes et ils pensent pouvoir en faire de même encore une fois", a-t-il poursuivi.

Les prétendues ADM du régime de Saddam Hussein ont été la principale justification de l'intervention militaire de mars 2003 sans qu'aucune arme n'ait jamais été trouvée depuis lors.

Pour Damas, l'objectif de la Maison blanche est de faire pression sur la Corée du Nord dans le cadre des négociations sur son programme nucléaire.

"Cela n'a rien à voir avec la Corée du Nord et la Syrie. Ils veulent juste accentuer la pression sur la Corée du Nord. C'est pour cela qu'ils ont mis en avant cette histoire", a déclaré l'ambassadeur de Syrie à Londres, Sami al Khiyami. "Il s'agit d'une manipulation politique avant les discussions avec la Corée du Nord, dans le but de faire pression sur elle."

INCITER PYONGYANG À LA TRANSPARENCE

La mise en scène des révélations de l'administration américaine, d'abord à huis clos devant une demi-douzaine de parlementaires puis sous la forme d'un communiqué de la Maison blanche avant une présentation à la presse, rappelle ce qui s'était passé avant l'opération irakienne.

Parmi les photographies, l'une représente selon un responsable du renseignement un expert nord-coréen du nucléaire se tenant à côté d'un responsable syrien du programme atomique.

Le renseignement américain a également relevé des points de ressemblance entre le présumé réacteur syrien et le site nucléaire nord-coréen de Yongbyon, où le régime de Pyongyang a testé une bombe atomique en octobre 2006.

Le dossier américain est publié alors que la Corée du Nord n'a pas respecté la date butoir du 31 décembre dernier pour remettre une déclaration détaillée de ses programmes nucléaires aux termes de l'accord négocié dans le cadre des pourparlers à six (les deux Corées, les Etats-Unis, la Chine, la Russie et le Japon).

"Nous en sommes à un point où nous croyons que rendre public (ce document) renforcera nos négociateurs qui tentent d'obtenir une déclaration précise sur les programmes nucléaires de la Corée du Nord", a dit un responsable américain à la presse.

"Nous croyons et espérons que cela incitera la Corée du Nord à admettre ses activités proliférantes mais aussi à fournir une déclaration plus complète et plus précise sur ses activités liées au plutonium ainsi qu'à l'enrichissement (d'uranium)", a-t-il ajouté.



On récapitule ?

Le Koweit... Totalement étranglé à l'heure qu'il est.
L'Irak.... Totalement étranglé à l'heure qu'il est.
Pour l'Iran, c'est en attente...
La Syrie, c'est en projet...
avatar
Le Chaman
Modo

Messages : 814
Date d'inscription : 05/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://laresource.forum-actif.info/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum