des germes américains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

des germes américains

Message  Phare le Dim 5 Avr 2009 - 23:23

A mon grand regret j'étais devenue une anti-américaine très primaire, non seulement parce que les fumeurs y sont criminalisés mais aussi à cause de la population qui soutenait les insanités de Bush.
Bon, rien de très original, nous étions beaucoup à penser pareil.

Et voilà qu'arrive Obama, si différent parce qu'il a l'air vivant, il a l'air de savoir réfléchir tout seul. Espoir pour le monde quand on se souvient de la clameur qu'a éveillé son élection à travers la planète.

Puis je l'ai entendu, sidérée, s'adresser aux jeunes de ma ville. "Si vous ne pensez qu'à votre vie, à votre maison, votre voiture votre argent, votre vie aura moins de valeur". Il parlait de partage, de solidarité, et ce n'était pas ce que certaine presse a voulu surligner, qu'il faisait passer le message de sa propre vision de relance économique. C'était magnifique d'entendre le chef de ce pays qui est toujours puissant et qui sert toujours de modèle à des millions de jeunes prôner des valeurs humaines, idéalistes, qu'aucun autre président, à ma connaissance, et surtout pas le nôtre, oserait citer en public.

Dans la série Espoir pour l'humanité, rebelote ce matin à Prague (5 &vril 09): je cite
"Relancer les efforts contre la prolifération de l'atome en vue d'aboutir à un monde "sans armes nucléaires". Voilà en substance le message délivré dimanche à Prague par le président américain Barack Obama".
On ne peut que grincer des dents: voilà-t-il pas que ce président, avec ses visées pacifistes, risque de souhaiter un jour un monde sans armes? Il n'y a qu'un pas. Nous devons réagir, il y a va de notre survie, car la crise, manquerait plus qu'elle s'étende à notre fleuron économique. Et s'il y avait la paix dans le monde, ça ne ferait pas du tout notre affaire, à nous les Français, car n'oublions pas que nous sommes au 2e rang mondial pour l'exportation d'armes. Alors faudrait pas pousser. De plus quand on casse et qu'on démolit, on engrange d'abord en vendant les armes, mais on repasse et on engrange en reconstruisant. Et ce M. Obama voudrait maintenant aller dans le sens de la paix dans le monde ? C'est qu'il est dans la bonne direction, le bougre...
avatar
Phare
apprenti

Messages : 59
Date d'inscription : 06/01/2008
Age : 62
Localisation : vers le levant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: des germes américains

Message  Le Chaman le Dim 5 Avr 2009 - 23:45

... Tout à fait d'accord avec toi..... sauf que.... la démago et la parlotte.... J'espère me tromper, mais non obama n'est pas le messie...
Je ne vois rien de concret dans ses paroles et un peuple étasunien toujours en souffrance, toujours plus endetté que jamais, 7 millions de personnes ont perdu leurs logements.... les a-t-il redonné ? non...!

Je te renvoie sur un lien http://laresource.forum-actif.info/les-maitres-du-monde-f10/foutage-de-gueule-economico-politique-t384.htm
Ce que tu vas lire est concret... obama c'est de la poudre aux yeux, il ne sert qu'à calmer le peuple... 1er président noir pour commencer.... Il dénonce des trucs, mais rien de concret... Il désamorce les conneries de bush, pactise avec l'Iran parce que because, il n'a pas le choix pour tenter de sauver l'économie étasunienne, voudrait imposé à l'europe de relancer son économie pour le bien de l'amérique, puis de la pomade dans le dos en disant " sans vous on est rien"....
Non c'est l'ombre de façon sournoise... Les choses ne s'arrangeront pas.... Car une des 1ère économie ricaine, c'est l'armement, les monsanto, et autres irresponsables de la planète....
Alors j'ai déjà entendu le discours "faut lui laisser le temps"... c'était au sujet de sarko.... et ???? rien... que de la star people...

Fut un temps je serai venu manifester vers chez toi... aujourd'hui, je préfère constater, et laisser faire.... car la Lumière passera par un autre chemin.... Celui du peuple qui s'éveille.... et qui prend une autre route que la économico-sociale-politique....

Plus que 3 ans Wink

sunny

_________________
Entre Esprit et Matière http://geobiotique.over-blog.com/
avatar
Le Chaman
Modo

Messages : 814
Date d'inscription : 05/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://laresource.forum-actif.info/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: des germes américains

Message  Admin le Dim 5 Avr 2009 - 23:54

Moi aussi je souhaiterais y croire....mais. Mais il y a toujours ces discours qui serinent ce à quoi aspire le peuple. Il y a ces mensonges et ces promesses pour nous conduire finalement vers toujours plus d'aliénation, d'esclavage (pas esclavage dans le sens pauvres bougres embarqués sur le bâteau vers de terres lointaines mais esclavage moderne, impuissance à nous libérer de la consommation, des crédits, du quotidien...)...vers l'amenuisement de nos espoirs qui se réduisent à un sordide "avoir assez de pognon pour boucler la fin du mois et avoir de quoi remplir le réfrigérateur, payer le loyer".

Où sont nos grands espoirs d'hier de liberté, de fraternité, de partage pour tous?

_________________
Chercheur de vérité
avatar
Admin
Admin

Messages : 492
Date d'inscription : 04/01/2008
Age : 44
Localisation : 04

Voir le profil de l'utilisateur http://la-source.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: des germes américains

Message  Phare le Lun 6 Avr 2009 - 0:21

eh vous êtes bien durs tous les deux !
Pas oublier qu'il vient à peine d'arriver, le bonhomme, avec en cadeau la pire crise économique même si c'est plutôt un bienfait au vu de toutes les turpitudes qui se dévoilent
Et comparer Oba et Sarko, ben faut oser. Car notre Sarko, aurait-il osé immédiatement réagir en demandant aux banquiers de rembourser le fric-parachute, sans attendre les conseils, voir ce que font les voisins, que dit l'opinion publique etc ? Vous le voyez, franchement, dire publiquement que le fric n'est pas tout et ne doit pas être un objectif, lui qui s'est fait l'apôtre du "travailler plus pour gagner plus" ?
La couleur de peau d'Oba, elle a bon dos. Ca a fait jaser, mais le fait est que le pays qui n'a toujours pas fini de digérer l'esclagisme s'est doté d'un chef légèrement basané. On imagine chez nous le prochain président Rachid El Oued ou Joseph Bongobongo ?

Je n'en démords pas, un nouveau vent souffle. Il ne va certainement pas arriver à faire des miracles et surtout pas vite car mine de rien il n'est pas le seul à décider, il a de l'opposition au sénat. MAis il est honnête même s'il est un politicien rusé (forcément). Et puis franchement, veut-on vraiment en revenir à ce qui était? Tous les clignotants étaient au rouge, profits éhontés et de masse, exploitation ignoble de régions et de peuples etc. Là il n'y a plus de modèle qui vaille, pour personne. En Europe on essaie de limiter la casse mais par rapport au modèle qu'on avait. Pas sûr que ce soit une bonne approche, il faut réinventer totalement un monde qui n'existe pas. Quand on pense qu'en un siècle à peine les campagnes du monde entier, où la plupart des gens pouvaient se faire vivre par leur production locale, ont émigré et sont devenus des citadins, et aujourd'hui perdent leur moyen de subsistance urbain par millions... Inventer quoi ? Je n'en sais rien du tout. Retour en arrière pas possible, de renvoyer les gens à leurs terres (tiens à commence moi !).
mais avoir un Obama à un poste où il y a des décisions à prendre est plus rentable qu'un Sarkozy ou un Berlusconi qui tous deux ont comme priorité l'esbrouffe. A voir d'ailleurs de combien de temps dispose Ob pour faire quelque chose, car j'imagine qu'ils sont nombreux, ceux qui voudraient le trucider, pour différentes raisons.
On refera le point dans 3 ans !
avatar
Phare
apprenti

Messages : 59
Date d'inscription : 06/01/2008
Age : 62
Localisation : vers le levant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: des germes américains

Message  Le Chaman le Lun 6 Avr 2009 - 0:42

Oui on refera le point dans 3 ans....

- distribution des milliards de $ au peuples plutôt qu'aux banques et aux entreprises vouées à disparaitre... quant aux parachutes dorés... ça me rappelle le CPE où tout le monde c'est porté en faux alors que que le CNE (même genre de connerie passait en louzdé... Le parallèle est vite fait.... on donne de quoi manger et contenter le social et de l'autre coté on fait passer d'autres saloperie... Pendant qu'il balance sur les parachutes, a-t-il proposé de verser de l'argent des parachutes par exemple aux plus démunis..... NON !!!
- revoir tout le système de santé... (voire Sicko de M.Moore et les reportages de Ghylaine Lanctot sur Dailymotion)

- stopper l'exploitations des forêts.

- etc etc etc etc etc....

Et je suis sûr qu'il aura pour excuse " il n'a pas eu le temps, on lui a mis des bâtons dans les roues"....

Alors oui j'ose mettre sarko, obama et tous les autres chefs d'état dans le même panier.... pour au moins une raison.... ce ne sont pas eux les tireurs de ficelles....


Non, je ne démords pas non plus Wink geek flower

_________________
Entre Esprit et Matière http://geobiotique.over-blog.com/
avatar
Le Chaman
Modo

Messages : 814
Date d'inscription : 05/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://laresource.forum-actif.info/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: des germes américains

Message  Phare le Lun 6 Avr 2009 - 0:59

bon ben on va s'installer tranquille et regarder la course ! Le fait qu'on soit pas d'accord rend les échanges et commentaires plus intéressants que si on ronronnait sur la même tonalité! Moi je reste optimiste, en tout cas pour l'instant !

le film de Moore sur la santé, j'avais vu. Et j'étais un peu surprise quand même de voir combien il dépeignait la France sous un nuage idyllique. Franchement avec tout ce qu'il y aurait à faire, il y en a pour 20 ans.
Mais répartir le fric autrement ? Oui, dans l'absolu oui, et à condition qu'on conserve de la monnaie virtuelle.
En pratique ça se corse, car pour partager faut des partageurs, et c'est là que ça se corse: on connaît tous ces associations et ces instances qui distribuent des subventions et se sucrent au passage. Sûr qu'un chef d'état, quel qu'il soit, ne peux pas prendre des sacs de lingots d'or et aller lui-même dans des villages reculés procéder à une distribution équitable; et quand bien même: pour utiliser ces lingots les villageois devraient d'abord les échanger contre des pelles etc.
Le principal problème est là, et est constamment dénoncé: les intermédiaires. Il en faut, mais comment faire le ménage? Comment éviter la situation actuelle de plusieurs états d'Afrique où les subventions et aides diverses atterrissent pour l'essentiel dans la poche de quelques officiels?
Suffit pas de décider de répartir l'argent. S'agit aussi d'arriver à le partager à ceux qui en ont besoin, et c'est donc dès le premier pas que déjà la machine se grippe.
avatar
Phare
apprenti

Messages : 59
Date d'inscription : 06/01/2008
Age : 62
Localisation : vers le levant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: des germes américains

Message  Le Chaman le Lun 6 Avr 2009 - 1:19

.... et elle se gripperait bien plus si tout l'argent était distribué à tout le monde....

Tu as vu le lien que j'ai mis.... Personne ne serait laissé pour compte même les très riches...

Tous les scientifiques le disent, il devrait y avoir à manger pour tout le monde, 15 milliards de personnes... Chiffre d'équilibre planétaire entre les DC et les naissances....

L'homme est un réel problème pour cette planète... Alors laissons le aller jusqu'au bout de ses conneries... la planète fera le reste...

A partir de là, on reconstruit sans économie ni troc.... voir " la belle verte" de Coline Serrault. Il est là l'avenir de l'humanité.

Utopiste, non... mais dans combien de temps.... si l'homme laisse aux êtres humains le temps de se préparer à refonder les fondements... Et dire que ceci n'est pas possible... effectivement c'est posé une barrière pour rendre cette "utopie" impossible....

flower

_________________
Entre Esprit et Matière http://geobiotique.over-blog.com/
avatar
Le Chaman
Modo

Messages : 814
Date d'inscription : 05/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://laresource.forum-actif.info/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: des germes américains

Message  Phare le Lun 6 Avr 2009 - 20:36

Oui j'ai vu le lien, j'ai lu et vu.
Et j'avoue que ce genre de démonstration "au monde il y a tant d'argent partageons-le entre tous" m'exaspère très copieusement. Des envolées simplistes et court-circuitanes. Ce brave citoyen est un peu rase-motte dans son approche "yaka". Ces milliards qu'il dit faciles de partager entre tous, il va les chercher où ? Lui-même ? Il faut réaliser des biens, liquider des actions, ouvrir des comptes en banque pour chaque citoyen mondial, à moins que ce brave homme ne décide de remplir des milliers de trains, de camions, de bâteaux et de chameaux avec des milliards de valises remplies de milliards de dollars. Ou de yens? ou d'euros?
Soyons un peu concrets et réalistes. A-t-il seulement songé à la toute première étape d'une telle mise en oeuvre, sans compter toutes les autres? Comment d'un compte en banque occidental cette manne arrivera dans les villages reculés du Pérou, du Tibet ou chez les tribus de la Forêt vierge?
Vraiment ça m'énerve ces envolées simplistes, idéalo-puérilo-fantaisistes.
Déjà que l'argent n'est qu'un élément virtuel, et ça c'est du concret. La contradiction entre les évaluations monéraitres. Les USA sont considérés comme un pays riche, alors que c'est l'un des pays les plus endettés. Alors vouloir partager des "valeurs" qui ont une réalité aussi contradictoire, je ne comprends pas trop.

Cela dit, ce qui est vrai et doit constituer un objectif - pour l'instant c'est un peu nébuleux dans le domaine politique - est qu'il y a un hiatus entre ceux qui n'ont pas suffisamment pour manger et boire, et ceux qui jettent de la nourriture. Il y a aussi cette contradiction, contraire à l'ordre social, qui est la hiéarchisation dans les salaires. Pourquoi X gagne tellement plus que Y pour une formation identique, juste parce qu'il se trouve dans une structure différente (je me vise directement!) ? Pourquoi A gagne tellement peu, alors qu'il bosse jour et nuit, pendant que B a 10 fois plus parce qu'il est rusé mais bosse moins? Un premier pas serait de gagner de quoi on a besoin. Puis pour le superflu on examine ça une fois que tous ont assez pour vivre.
Pour moi c'est un problème sociétal fondamental. Et dû à l'argent qu'on a créé.
Non, je n'ai aucune solution. Et oui c'est de la science-fiction totalement délirante. Pourtant ça devrait rentrer dans nos objectifs d'humains...
avatar
Phare
apprenti

Messages : 59
Date d'inscription : 06/01/2008
Age : 62
Localisation : vers le levant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: des germes américains

Message  Admin le Mar 7 Avr 2009 - 11:27

Tu sais Phare, je crois que nous avons tous plus ou moins des rêves dans un coin de notre tête, rêves pour l'ensemble de l'humanité.

Ces rêves seront selon les personnes plus ou moins possibles, réels, envisageables, crédibles, naïfs, crétins, etc...
La culture, l'éducation, les racines ethniques, l'environnement...seront des facteurs qui influenceront les rêves de chacun.
Le gamin qui bosse en Chine dans une usine de fabrication de chaussures de sport ne rêvera certainement pas de la même chose que le petit occidental moyen.
Pourtant l'un comme l'autre seront directement ou indirectement touchés par la crise actuelle.
Et vas leur dire à eux, que les millions d'euros et de dollars distribués aux banques et autres établissements financiers que j'EXECRE, va relancer soit disant l'économie.... alors qu'une simple poignée de ce pognon permettrait aux familles de ces deux gosses de vivre décemment.

Alors, oui, personnellement je suis aussi une idiote qui pense qu'une redistribution de tout ce fric aux peuples serait une chose bien plus utile que continuer d'engraisser des banquiers et des financiers véreux qui pleurent parce que leurs stock-options sont bloquées.

Et pour ce qui est de faire arriver le pognon dans les villages reculés du Pérou, au lieu de le distribuer connement aux mêmes enfoirés habituels, la construction et le renforcement du réseau de communication (rail, routes), la délocalisation des centres de soins, l'implantation d'écoles....déjà ce serait un bon début, tu ne crois pas?
Ah mais non, ce sont des envolées simplistes....et puis faudrait pas oublier que tous ces lieux dans des pays dits "en voie de développement", sont des sites stratégiques niveau minier, ressources, et cie. N'allons surtout pas permettre aux gens d'acquérir éducation et soins, sinon ils vont avoir conscience du dépouillement qui s'opère chez eux....maintenons les dans l'ignorance, c'est tellement plus simple.
Et puis surtout, laissons les intellos occidentaux se déchirer sur des os à ronger, ça occupe leurs soirées devant la télé.

Oui l'argent est virtuel aujourd'hui. Néanmoins, il reste un moyen d'échange malgré tout.
Personnellement, je crois que l'économie mondiale a signé son propre suicide le jour où on a commencé vraiment à instaurer le principe de la bourse.
Je vomis ce système boursier qui emplit les poches de certains actionnaires et crève des entreprises qui ne savent même pas qu'elles sont concernées par des actions (entreprises rachetées en sous-traitance par exemple, principe des fusions, acquisitions, etc....)

Oui, je rêve d'un monde sans argent, où nous ne serions pas soumis à des pressions terribles comme aujourd'hui (rendement, objectifs, rentabilité, productivité....)

_________________
Chercheur de vérité
avatar
Admin
Admin

Messages : 492
Date d'inscription : 04/01/2008
Age : 44
Localisation : 04

Voir le profil de l'utilisateur http://la-source.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: des germes américains

Message  Le Chaman le Mer 8 Avr 2009 - 2:23

A partir du moment où on est capable de filer du pognon à des banques ( voir : "le jeu de l'argent" et "l'argent dette" sur dailymotion ), on est capable de filer du pognon au peuple.....

Petit article de ce soir...

« Annuler les dettes des pays pauvres»
Jeudi 2 avril, 22h48

«Pour rêver d'un autre monde, il faut partir du réel. Du réel possible. Peut-on voir des chefs d'Etat qui arrêtent de se prendre pour des stars, des porte-parole de l'intérêt de leur pays pour aller vers l'intérêt général ? Si c'était le cas, en plus des 2 000 milliards d'euros pour sauver les banques des pays riches, ils n'auraient pas laissé replonger dans la faim plus de 120 millions de personnes. Et les leaders du premier monde auraient mis la même urgence, le même engagement à combattre la pauvreté dans l'autre monde.

«Rêver, aujourd'hui, c'est être réaliste. C'est faisable. Verser les 50 milliards de dollars promis au G8 de Gleneagles en 2005. Ajouter un plan de relance pour le Sud de 5 % du budget des pays à faibles revenus, soit 41 milliards. Réformer vraiment le FMI et la Banque mondiale pour, enfin, donner la parole aux pays du Sud. Annuler les dettes qui ont mis à plat cinquante ans de réformes et de politiques de développement. Instaurer une taxe carbone et faciliter le transfert de technologies pour endiguer la catastrophe annoncée des changements climatiques.

«Rêver, c'est dire que la crise du capitalisme d'aujourd'hui n'est rien comparée au désastre à venir dans les pays pauvres si l'on ne fait rien. Rêver, c'est agir. Vite. Pas que pour soi.»

Jeremy Hobbs dirige Oxfam International, ONG de solidarité et de développement basée à Oxford.


2000 milliards de $.... affraid non ce n'est pas une utopie ni un esprit raccourci... Dès que j'ai eu la nouvelle des milliards de $ ou €, au stètes 800 milliards, en chine 800 miliiards, en europe encore des milliards et au aujourd'hui... 2000 milliards de $ en PLUS.... Je crois que cela reste à réfléchir..... ON SE FOUT DE NOTRE GUEULE fire

_________________
Entre Esprit et Matière http://geobiotique.over-blog.com/
avatar
Le Chaman
Modo

Messages : 814
Date d'inscription : 05/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://laresource.forum-actif.info/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: des germes américains

Message  Phare le Jeu 9 Avr 2009 - 1:42

Hé la Wicca, sur le fond et sur le principe, évidemment que je suis d'accord !!
et il n'y a même pas à aller chercher très loin sur d'autres continents, autour de nous des vies s'écroulent à cause du jeu de la bourse, moins en France je crois qu'ailleurs, mais en Irlande où j'ai des amis c'est vraiment terrible. La situation économique a grimpé très vite et très haut et là c'est un plaf brutal et terrible. Que les boursicotiers y perdent une fortune, tant pis. Mais de simples citoyens qui n'auront bientôt plus de quoi vivre, se nourrir, là près de nous, c'est une réalité. En Irlande un chômeur est indemnisé 1 an, c'est tout, et à hauteur de 800€ quelque soit le salaire qu'il avait.

Alors oui oui oui bien sûr, pouvoir donner du fric par brouettes. Aux gens qu'on rencontrerait dans ces pays qui manquent de tout et surtout d'eau et de paix. Mais COMMENT y arriver sans qu'il y ait des intermédiaires (nécessaires vu l'ampleur) mais rapaces qui se servent au passage comme c'est déjà le cas ?
Je suis évidement aussi plus que d'accord que c'est ignoble d'injecter tellement de fric dans des banques alors que c'est le principe des banques, pour le peu que j'y connaisse, qui a fait capoter l'économie.

."... alors qu'une simple poignée de ce pognon permettrait aux familles de ces deux gosses de vivre décemment".

Tes rêves, bien sûr je les partage. Et si je me trouve directement dans une telle situation bien sûr que je peux intervenir. Je garde d'ailleurs un souvenir terrible à ce propos de mon petit périple en Inde du sud il y a quelques années avec ma fille: devant un temple une femme avec un enfant, hâve et pathétique; bientôt d'autres arrivent, et je distribue par poignées, puis une foule nous entoure bientôt jusqu'au moment où notre accompagnateur indien nous pousse très fermement dans la voiture en nous traitant (poliment) de folles - c'est vrai que la cohue devenait grosse. Ce serait là un début, si chaque touriste ou passant partageait un peu (et dans de tels pays un occidental ne s'appauvrit pas vite) ça ferait déjà un peu avancer les choses.
Mais à grande échelle, à l'échelle mondiale ?

Donc je me posais juste cette question de savoir comment - je ne remettais pas l'objectif idéal en cause ! Et le drame est aussi que dans la plupart des pays "pauvres" ce sont les conditions de base qui manquent maintenant, l'eau ne coule plus dans les rivières, les terres sont apauvries par les cultures intensives. Ce serait une oeuvre de si longue haleine qui requiert bien plus que du fric pour recréer de vraies conditions de vie. Pas juste donner des sous, mais recréer les conditions pour vivre. Pour l'instant ce sont des ONG qui s'en occupent, pas toutes très clean d'ailleurs.


Tu dis aussi "Et pour ce qui est de faire arriver le pognon dans les villages reculés du Pérou, au lieu de le distribuer connement aux mêmes enfoirés habituels, la construction et le renforcement du réseau de communication (rail, routes), la délocalisation des centres de soins, l'implantation d'écoles....déjà ce serait un bon début, tu ne crois pas?"

là aussi, évidemment que je suis d'accord, tu n'en doutes pas? Mais qui dit routes et réseau, qui dit implantations de centres, dit aussi entreprises nombreuses, chefs coordonnateurs négociateurs, réseaux bancaires etc. Tout ce macrocosme économique qui existe déjà - et en principe exactement pour les objectifs que tu décris - et qui est à la base de profits juteux. Mais ils sont incontournables et c'est du moyen terme. C'est ça justement le problème. Comment faire autrement ?
Evidemment il y a la solution de n'embaucher que des locaux, ce qui n'évite pas le recours aux coordonnateurs. Le problème sérieux qui existe dans plusieurs états africains est que les locaux peuvent être des vautours encore pire.

J'espère que tu comprends mieux ce que j'essayais d'expliquer avec peut-être trop de raccourcis ?
Des ONG, il y en a par milliers, et c'est tout à fait vrai que certaines sont vraiment pourries, mais que beaucoup sont valeureuses et elles pourraient faire un super boulot si elles avaient accès ne serait-ce qu'à une partie à la manne injectée dans les banques.
Avant même qu'on ne parle de crise, les pays "riches" étaient dénoncés car ils n'avaient pas payé les subventions qu'ils avaient promises. Pourtant maintenant, comme tu le dis avec justesse, les milliards surgissent et fleurissent on se demande d'où...

Concernant les aides: j'imagine que tu sais que les "aides" accordées le sont sous des conditions drastiques, et pour ce qui concerne l'Afrique (le seul exemple que je connaisse légèrement), les eides sont versées à condition que les entreprises françaises soient mises à contribution. C'est tellement scandaleux aussi, car pour un même montant en argent ce sera 10 ou 100 de résultats en moins que si des petites entreprises locals pouvaient intervenir. Donc on veut bien aider, mais à condition que ça rapporte.
Partout où on regarde il y a de la pourriture.

Donc la "crise" n'a peut-être pas que du mauvais si elle permet de faire le ménage dans tous ces systèmes de rendements artificiels qui ont abouti à faire craquer le système économique bâti sur du carton. On rêve d'entreprises qui prospèrent proprement sans conseil d'administration, pdg parachute etc. Sauf que ça s'appelle des PME qui sont limitées localement.

Pour finir tu dis "N'allons surtout pas permettre aux gens d'acquérir éducation et soins, sinon ils vont avoir conscience du dépouillement qui s'opère chez eux....maintenons les dans l'ignorance, c'est tellement plus simple."

Ah mais il y a des petites victoires bien réjouissantes: en Afrique du Sud, une tribu encore assez autonome explique un jour à des visiteurs les vertus de leurs plantes ancestrales. Ce n'étaient pas des touristes, mais des chimistes qui ont mis au point un super médicament, breveté, puis revendu très cher à un labo suisse. Sauf que certains enfants de la tribu étaient scolarisés et qu'un jour un homme de cette tribu est devenu juriste. Il découvre que leur plante a été brevetée et fait un procès. Le labo suisse dit qu'il ne "savait pas" mais le résultat est que le labo doit maintenant verser des royalties énormes à la tribu. Ca fait plaisir. Et là je rêve que tous ces pays dont on extrait les richesses se réveillent et réclament leur part. D'une certaine façon c'est déjà un peu tristement le cas, lorsque les présidents et ministres se font copieusement bakchicher par les entreprises exploitateuses, mais que le peuple non seulement n'en sait rien (encore que) mais surtout n'en profitent pas. Là peut-être les choses vont aussi évoluer?

une même vision...
avatar
Phare
apprenti

Messages : 59
Date d'inscription : 06/01/2008
Age : 62
Localisation : vers le levant

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: des germes américains

Message  Le Chaman le Jeu 9 Avr 2009 - 3:34

Oui il y a tant à dire.... un système, que dis-je, un monde à refaire...

Tiens d'ailleurs, moi qui fait la différence entre l'homme et l'être humain, deux espèces d'hominidé bien à part... Je viens de lire dans une revue scientifique que Jésus ( la génèse) aurait dit à Juda, de faire gaffe car il y avait deux sortes d'hommes sur Terre...
marrant, non ?!

Et oui, il y a bien deux sortes d'hominidé sur Terre... On le constate tous les jours... Les Êtres humains et puis tous les autres...

_________________
Entre Esprit et Matière http://geobiotique.over-blog.com/
avatar
Le Chaman
Modo

Messages : 814
Date d'inscription : 05/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://laresource.forum-actif.info/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: des germes américains

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum