Une secte chez les anti-sectes?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une secte chez les anti-sectes?

Message  Admin le Ven 25 Jan 2008 - 16:00

Le Chaman fréquentait un peu un petit forum consacré à l'ésotérisme, pratiques, wicca, magies, wiccanisme (différent de la wicca), draconnologie...etc.
Dans la page d'accueil de ce forum, un lien, Info-sectes, accompagné d'un petit texte avertissement sur les problèmes éventuels qui peuvent se poser par rapport aux sectes. Sur le principe de mise en garde, je ne suis pas contre. Mais je m'interroge sur l'intérêt de mettre un tel lien, connaissant le site en question...

En effet,
www.info-sectes.org
ce site a été fondé par des individus qui prennent leur source d'inspiration dans la Bible. Ils opposent les mouvements religieux, spirituels, etc, aux bases de la Bible.
J'ai volontairement mis le lien actif afin que si vous le souhaitiez, vous puissiez voir un peu de quoi il en retourne.

Beaucoup de choses, un peu en vrac, ça part dans tous les sens.
Un énorme manque de lucidité.

dans l'absolu, je suis d'accord sur le principe que certains mouvements sont dangereux pour l'individu. Je pense au Mandarom par exemple, ou encore le temple solaire, la scientologie, les témoins de Jéhovah.... des mouvements qui en pratique dérivent sur une aliénation de la pensée individuelle, une perte de l'identité, une manipulation financière pouvant conduire parfois à la ruine, enfin bref, toutes les dérives que l'on connaît.
Par contre, ce qui me déplaît, c'est cette volonté de faire rentrer toutes les personnes dans un moule formaté, une pensée unique, le christiannisme, qui serait selon les créateurs du site, la référence absolue. Ce qui me gène également, c'est leur rejet de toute autre philosophie, religion, croyance. Selon eux, en gros, penser autrement, c'est MAL Evil or Very Mad

Dans cette attitude très tranchée, qui épingle beaucoup de traditions (islam, religions orientales, reiki, wicca, martinistes, franc-maçons, druidisme, yoga, etc...) comme étant des sectes dangereuses. Dans la liste des répertoriés par contre, beaucoup de flou voire absence de détails. Ces traditions seraient des sectes mais on en saura pas plus scratch
Même le Dalaï Lama en prend pour son grade, sans parler d'Harry Potter!!!! On tombe dans le grotesque.

Tout mais alors TOUT dans ce site qui se veut pourtant une "aide" aux âmes égarées par toutes les possibilités de croyance disponibles, me rappelle le comportement d'un mouvement sectaire.... Cherchez l'erreur! angemon lol!

Je veux bien que de tels sites existent dans un esprit d'aide aux autres, mais de là à devenir soi-même sectaire, c'est l'arroseur arrosé!

Quand au forum où le site était mis en lien, le Chaman a cessé d'y traîner, écoeuré par les propos ridicules et totalement à l'ouest niveau compréhension fondamentale des thèmes évoqués. On peut d'ailleurs se demander ce qu'un tel lien venaît foutre sur un site dédié à l'ésotérisme balai amen
avatar
Admin
Admin

Messages : 492
Date d'inscription : 04/01/2008
Age : 44
Localisation : 04

Voir le profil de l'utilisateur http://la-source.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une secte chez les anti-sectes?

Message  marcassin le Ven 25 Jan 2008 - 21:31

bonsoir ,

perso je suis déjà aller sur ce site et je confirme qu'il y a une secte ou du moins qui y ressemble !
avatar
marcassin
initié

Messages : 292
Date d'inscription : 05/01/2008
Localisation : 91 Essonne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une secte chez les anti-sectes?

Message  Le Chaman le Ven 25 Jan 2008 - 22:13

Bonjour,

Mes infos sont prisent sur un autre site beaucoup moins virulent. http://prevensectes.com/home.htm

Mais il est vrai que des illuminés, ça courent les rues... Ceux qui savent tout mais savent rien, sont les plus dangereux.

Avant toutes choses, je dois vous dire que j'essaierai de rédiger ce post en ayant le recule nécessaire... Je ne suis pas là pour prendre parti pour l'un ou pour l'autre... Mais bien sûr, j'ai un avis sur la question, qui est d'abord intuitif et ensuite concret, car j'ai approché de près l'église de scientologie il y a plusieurs années sans en faire parti, mais j'ai vu...

Une commission parlementaire a été créée par Jospin en 1995 suite à Wacco aux US et du pseudo suicide collectif du temple solaire... (affaire trouble), pour recencer les mouvements sectaires en france et de par le monde... Bien sûr, il y a eu des débordements que la Wicca cite précédemment...

Voici quelques définitions officielles sur lesquelles je me permets de rebondir...

* Selon l'ADFI ( Association de Défense des Familles et de l'lndividu victimes de sectes )
Définition d'une secte:
"Un groupe dans lequel on pratique une manipulation mentale qui entraîne endoctrinement, contrôle de la pensée, viol psychique, destruction de la personne et de la famille, voire de la société."

Rien que sur les premiers mots, alors on peut inclure tous groupes au minimum de trois personnes ayant des pensées philosophiques...
Mais aussi, tous les partis politiques, syndicats....les marginaux et tout ceux qui ont d'autres pensées que la pensée unique et qui voudraient la faire partager...

* "Les critères de jugement ne sont pas au niveau idéologique des croyances mais au niveau des agissements et des comportements qui portent atteinte aux droits de l'homme, à la dignité et à la liberté de la personne humaine."

Complètement d'accord, seulement le gros hic, est qu'on y fourre tout le monde dans le même dossier... Certains mouvements considérés comme des sectes n'en sont pas et pourtant sont référencés...
Je connais des gens qui pratiquent dans ce mouvement. voir : http://www.sahajmarg.org/languages/fr/welcome/masters/chariji.html

Ils vont très bien, libres comme l'air, de penser, vivre, manger.... Ce mouvement est une philosophie de pensées humaines, simplement. (je n'en fais pas parti). Leur seule pratique : la méditation.

* "Une secte est un groupe dans lequel on pratique :
une manipulation mentale qui entraîne : endoctrinement, contrôle de la pensée, viol psychique.
une destruction de la personne : sur un plan :

physique : alimentation carencée, manque de sommeil, travail intensif;
psychique : altération de la personnalité, du comportement et de l'esprit critique;
intellectuel : rétrécissement des champs de connaissances extérieures à la secte;
relationnel : régression des capacités de communication;
sociale : animosité totale envers le système global de la société;
une destruction de la famille : critiques, attaques, injures, calomnies. Éloignement, rupture de la relation parents/enfants. Séparations, divorces.
Voire : une destruction de la société : soit en empêchant les adeptes de participer à la vie sociale et culturelle de leur pays. Soit en demandant à des adeptes d'infiltrer tous les réseaux de la vie économique, politique.

Avec à la base : une escroquerie intellectuelle, morale et financière."

Complètement d'accord... Faut-il y inclure certaines religions bien connues ? (perso, OUI, les religions sont des sectes qui ont réussi)

Petite démonstration : (article pris sur prévensecte)
" FÊTES & SAISONS ", magazine mensuel catholique, a consacré son numéro spécial d'Août-Septembre 1995 (n° 497) aux Témoins de Jéhovah. L'éditorial du Père Rath, intitulé " Dans l'esprit d'Assise ", ne pourra que surprendre, ou plutôt scandaliser les victimes de l'organisation des Témoins de Jéhovah, ainsi que ceux qui prennent courageusement leur défense. Voici la conclusion de cet éditorial :
"En 1986, à l'initiative de Jean-Paul II une grande rencontre avait été organisée entre les religions. Aurait-elle quelque chose à voir aussi avec les sectes ? Que peut bien signifier l'esprit de cette rencontre d'Assise par rapport aux Témoins de Jéhovah ? Oui. Les derniers documents du Vatican nous invitent à changer d'attitude envers les mouvements religieux. Sans condamnation ni concession, il s'agit définitivement de faire primer la compréhension sur la polémique. Qui sait si, après tout, les Témoins de Jéhovah n'ont pas quelque chose à nous faire redécouvrir ? Non seulement ils relancent des questions qui peut-être resteraient en sommeil, mais surtout ils nous rappellent à toutes et à tous notre mission de témoins."


Ca en dit long !!! ..... c'est énorme

Les dictionnaires anglais et français :

D'après l'édition compacte de Oxford English Dictionary (1971), le mot "cult" provient de "adoration", hommage rendu à un ou à des êtres divins... forme particulière d'adoration, se référant surtout aux rites externes et aux cérémonies utilisées... dévotion ou hommage rendu à une personne ou une chose." Plus récemment, se sont ajoutées à ce terme des connotations supplémentaires: "3. Une religion estimée peu orthodoxe ou falsifiée... 4. Un système de soins basé sur des dogmes établis par son promulgateur.. 5a. Une forte dévotion envers une personne, une idée, un objet, un mouvement ou une oeuvre... 5b. un groupe généralement restreint, qui se consacre à une telle dévotion." (Merriam Webster's Collegiate Dictionary, 10e édition 1994)

En français, le mot secte, dont l'origine est très différente, est ainsi défini:
Dans le grand Larousse Universel:

Secte: (latin secta, de sequi, suivre). 1. Ensemble de personnes professant une même doctrine (philosophique, religieuse, etc) : la secte des Pythagoriciens. 2. groupement religieux, clos sur lui-même, et créé en opposition à des idées et pratiques religieuses dominantes. 3. Clan constitué par des personnes ayant la mêm idéologie; coterie (langue soutenue): ce petit groupe constituait une secte à l'intérieur du parti.

L'Encyclopédie Universalis établit une autre distinction intéressante: selon ses auteurs, une secte est une scission ou un nouveau groupe considéré péjorativement par les EGLISES, tandis que la secte elle-même considérera les églises établies comme étant elles-mêmes des sectes si ces églises différent de ses propres opinions.

Bon, à partir de là, effectivement d'après ces définitions ddes dictionnaires, toutes les religions sont des sectes !!!


Tous les mouvements quels qu'ils soient sont des sectes.... Comment faire un distingo entre tout ça ?... Ce que je trouve assez grave de la part des institutions est de considérer comme sectaire tout individu ou mouvement étant en désaccord avec le système et/ou la société... Un simple mouvement de pensée est-il une secte ? Un idéal en désaccord avec un système économique abusif et de pouvoir, est-il une secte ?
J'ai bien l'impression que les autorités voudraient nous faire avaler certaines couleuvres afin de discréditer toutes pensées "révolutionnaires"...

Alors reconsidérons tout ceci et je conclurai par, il y a de bonnes et de mauvaises sectes, faut juste savoir où l'on met les pieds.
Surtout, il ne faut pas perdre sa propre pensée, ses convictions et sa LIBERTé DE VIVRE en accord avec soi même...

Voici de quelle manière une secte peu scrupuleuse, ou nouvelle église, pratique l'endoctrinement des futures adeptes-victimes :
*Première étape : séduire et survaloriser
*Deuxième étape : anesthésier l'esprit critique et la personnalité
*Troisième étape : renforcer l'adhésion au groupe et favoriser les ruptures
*Quatrième étape : rendre le retour impossible


Je pratique le " ni dieu ni maitre " depuis ma naissance, je pense par moi-même et il en sera ainsi encore longtemps...


Dernière édition par le Ven 25 Jan 2008 - 23:51, édité 4 fois
avatar
Le Chaman
Modo

Messages : 814
Date d'inscription : 05/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://laresource.forum-actif.info/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une secte chez les anti-sectes?

Message  Le Chaman le Ven 25 Jan 2008 - 22:15

Oui Marcassin, je trouve que infosecte ressemble beaucoup aux propos évangélistes du fameux documentaire sur "jesus camp"

maal
avatar
Le Chaman
Modo

Messages : 814
Date d'inscription : 05/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://laresource.forum-actif.info/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une secte chez les anti-sectes?

Message  Admin le Sam 26 Jan 2008 - 1:12

Je vais rebondir sur ton message, Chaman, car il me permet d'aborder plusieurs choses qui me tiennent à coeur.

Tout d'abord, il faut bien voir que la France est le SEUL pays au monde qui a instauré ce rapport parlementaire avec pour mission d'épingler les sectes, sans discernement à savoir si elles sont dangereuses ou non.
Les mouvements philosophiques, spirituels, groupements de pensée, de pratiques orientalistes (type zazen, chi qong, etc) ont besoin, pour pouvoir exister légalement, de se monter sous forme d'asso loi 1901. Ainsi, pour les adhérents, même si le mouvement ne se veut pas mercantile, ils sont obligés de payer une cotisation puisque la loi française y contraint (pour être adhérent d'une asso à but non lucratif, faut payer en France).
Déjà, dès le départ, le gouvernement induit une notion pécunière de par la complexité de son administration.

Ensuite, lorsque la demande de rapport sur les sectes a été mise en place, les chargés de mission ont été des individus pris dans le corps administratif. Je ne suis pas certaine de la neutralité absolue de ces personnes, ni de leurs connaissances en matière de spiritualité et de discernement... Comment prendre le temps d'étudier un mouvement en quelques jours (puisque le rapport a été produit en à peine quelques mois et des dizaines et des dizaines de groupes ont été mis à l'index) en faisant preuve d'objectivité? Tout ce qui se rapporte à la spiritualité, d'une approche générale, ne peut se faire correctement en trois ou quatre jours, en survolant (si cela a été fait) deux brochures, un bouquin.
Les témoignages d'ex adhérents, je suis très perplexe... on peut très bien quitter un mouvement auquel on a pris part pendant des années parce qu'il ne nous convenait plus, parce qu'on a eu des divergences, bref, quelle qu'en soit la raison, est-ce toujours sain et objectif de prendre le témoignage d'un "ancien"?

Dans le cas d'un topo comme le madarom, où les pratiques étaient violentes, d'une cruauté morale terrible (Gilbert Bourdin pratiquait, entre autres, une technique d'aspiration d'énergie sexuelle sur de très jeunes personnes, comme bonhomme pervers, pas mal....), les témoignages vont s'avérer précieux pour le montage d'un dossier dans le cadre judiciaire.
Dans le cas d'une définition sur un mouvement, il me paraît très important de faire preuve de beaucoup de prudence sur le choix des témoignages.

J'avoue quand même que le principe d'un répertoire des sectes, de la part d'un pays qui a oeuvré pour l'inquisition, les croisades, la chasse (et l'exécution) des cathares, sorcières, et autres libres penseurs, ça me fait marrer jaune.
Attention, je ne rejette pas la France dans son ensemble quand je dis cela, mais dans un pays où on aurait soit-disant la liberté de culte, pourquoi vouloir faire des distinctions en fonction de sensibilités qui ne seront pas forcément représentatives de TOUT le peuple français. A côté de ça, quand je vois Sarko décorer de la légion d'honneur l'acteur Tom Cruise, éminent membre et représentant de l'église de scientologie.... fire

Je comprend l'indignation, la peine, la souffrance, de familles qui auront "perdu" un membre pris dans ce qu'ils vont considérer comme une secte. A partir du moment où il y a avilissement d'une personne par une autre, je suis la première à "monter au créneau". Mais tous les mouvements ne sont pas pour autant dangereux.
Quand je vois que dans les conseils pour aider à "découvrir" une personne prise éventuellement dans une secte, on doit être alerté si la personne mange bio ou végétarien, si elle pratique du yoga, si elle écoute de la musique genre new age.... arf. Quels raccourcis débiles...

La racine linguiste de religion, c'est RELIER.
La fonction "première" de la religion (quelle qu'elle soit, ce n'est pas le propos), c'était de permettre aux hommes de se relier à La Source.
Sauf qu'à l'usage, ce n'est pas tout à fait la même chose.
Si on prend par exemple (hum... pinoch ) la religion chrétienne, rapidement les prêtres se sont posés en seuls "meneurs" des actes de foi. Les croyants ne pouvaient plus vraiment accéder eux-mêmes à leur dieu, il leur fallait assister à la messe, de façon très régulière, pour se voir octroyer les sacrements. En résumé, si tu faisais ton petit truc dans ton coin, ben non, nacash, tu n'as droit à rien. Même si tu y mets tout ton coeur et ta dévotion, ton amour et ta pureté, si tu n'en passes pas par le petit bout d'ostie et la bénédiction du prêtre, tu n'es pas entendu, tu n'as rien.
Puis, en plus de régenter les sacrements, les instances cléricales se sont mises également à s'instaurer dans la vie sociale, politique, économique et militaire du pays (je parle de la France bien sûr).
En gros, la chrétienté était devenue l'autorité supérieure qui dictait lectures, pensées, actes quotidiens à tout un peuple.
Et les "dissidents", ben hop, on les accusait d'hérésie et vlan, au bûcher... au mieux consignés à résidence sans contacts avec l'extérieur et pour les femmes, au couvent!
Bien sûr, tous les instincts naturels des hommes étaient mis en exergue.... les fameux sept péchés capitaux... gourmandise, luxure, paresse.... en gros, plus de bonne bouffe, plus de sexe, plus de gros dodo, plus de coups de gueule quand ça ne va pas... bref tout pour réduire les ouailles (en fait, le peuple français dans sa grande majorité) à de braves moutons obéissants, vétus de haridelles, bossant comme des esclaves pour le bien de la communauté cléricale... et ainsi, ils pouvaient éventuellement espérer au mieux le purgatoire (moyennant finances auprès des moines souvent d'ailleurs...) au pire l'enfer où ils rôtiraient éternellement. Le paradis n'étant bien entendu réservé qu'à une élite suprême, la crème de la crème, les âmes extrèmement pures.

Alors je vais vous le faire autrement maintenant.

Quelqu'un vient vous trouver. il fait un peu de prosélytisme pour sa "boite". Voilà comment il vous présente les pratiques de son mouvement.
"Ecoute, c'est un groupe super. On est déjà très nombreux. On honore un gars super sympa qui a vécu il y a des siècles. On se réunit régulièrement dans un très beau temple construit grâce à l'argent des fidèles. On chante, on loue ce gars qui est extra, on lit des écrits qui racontent quelques années de sa vie et on suit ses enseignements. On a mis en place une doctrine qui s'en inspire. Dans les choses fondamentales qu'il faudra suivre, il y a quelques règles incontournables: Tu ne porteras jamais de préservatif. Tu feras don régulièrement de ton argent pour le groupe. Tu rejeteras tout ce qui est en dehors du groupe. Tu devras aider un pauvre de temps en temps pour te donner bonne conscience. Tu devras confesser au moins une fois par mois toutes les choses que tu as faites telles que les mauvaises pensées, les idées dissidentes, les désirs. Il y a sept choses que tu ne dois jamais faire sous peine de voir ton âme perdue à jamais, te mettre en colère, paresser, envier ton prochain, manger de bonnes choses, pratiquer un coït hors mariage, tu ne seras jamais fier de ce que tu as accompli et tu ne devras pas épargner d'argent. Ces sept choses sont la base de tout le mal sur terre, donc surtout ne le fais pas. Ce que notre groupe t'offre, c'est qu'à l'heure de ta mort, tu auras trois possibilités, soit tu vas en enfer parce que tu es vraiment trop bidon. Soit tu vas au purgatoire et tu vas passer un bon moment à ressasser les conneries que tu as fait pendant ta vie jusqu'à ce que le type sympa qu'on honore pense que tu y as assez réfléchi. Et enfin, troisième possibilité, la meilleure, tu vas au paradis. Un endroit où les anges te font des concerts de harpe vingt quatre heures sur vingt quatre et où tu fréquentes des gens super habillés en blanc, mais là-bas, tu n'y vas que si tu as super assuré pendant la vie terrestre."

Ca vous paraît crétin comme concept? et pourtant....
C'est au nom de ce "type super sympa" que des milliers d'hommes sont morts à travers les siècles. A travers les continents. Populations décimées, cultures anéanties, temples bousillés, croyances écrabouillées...

Alors si ça, ce n'est pas une secte qui correspond en tous points aux définitions données par le Chaman....

Je concluerai par ces mots simples:
Comme toujours, chacun pense avoir dans son coin un "vrai morceau de la vraie croix".
Tant que les hommes dans leur généralité s'acharneront à mettre les êtres dans des petites boites classifiées et ne feront pas preuve d'ouverture, on continuera à voir des jugements péremptoires éclore comme des moustiques au lendemain d'une pluie d'été. Alors secte ou pas, là n'est pas le fond du problème finalement... si à la base le christiannisme n'avait pas pris la tournure qu'on lui connaît, peut-être qu'aujourd'hui les scientologues ou les témoins de Jéhovah n'existeraient même pas. amen angemon
avatar
Admin
Admin

Messages : 492
Date d'inscription : 04/01/2008
Age : 44
Localisation : 04

Voir le profil de l'utilisateur http://la-source.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une secte chez les anti-sectes?

Message  Le Chaman le Sam 26 Jan 2008 - 1:42

Excellent post....

On comprend bien le sens de : fouet " Faites ce que je dis et pas ce que je fais "... Amen


rainbow A LIRE ABSOLUMENT:
Voici un lien qui dénonce les sites anti-sectes sus nommés. Vous pourrez y lire de quelle façon la politique française agit de façon arbitraire...
Ce qui confirme bien ce qu'on sait depuis longtemps... Il est interdit de sortir du formatage que l'on vous inculque sous peine de Maccarthysme et de chasses aux sorcières... Soyons des moutons... chuut lechbot cotcot touurne
Et après on nous parle de démocratie !? pig

http://www.la-liste-noire.nouvelle-religion.fr/

LISEZ TOUT, vous en avez pour une demi heure... Surtout lisez assis !!! Voici les dessous d'une des facettes politique...
C'est ce que l'on appelle le jeu politique d'une certaine façon, mais c'est en tous cas le rouage politique officieusement officiel !!! gerbi


Dernière édition par le Sam 26 Jan 2008 - 2:25, édité 1 fois
avatar
Le Chaman
Modo

Messages : 814
Date d'inscription : 05/01/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://laresource.forum-actif.info/index.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une secte chez les anti-sectes?

Message  Admin le Sam 26 Jan 2008 - 2:17

Putain, je serais assise sur une chaise, j'en serais tombée!!!!!
Bon, grâce à DIEU, je suis dans le lit lol!

Bon bon, on rigole mais toute l'étude m'a "surlecufié".
C'est dingue, j'en parlais un peu dans mon message précédent mais si j'avais soupçonné un quart du tiers de la moitié de toutes les implications réelles de ce rapport!!!! Ils ne se sont même pas donné la peine de débattre avec des experts sur les religions et les cultes. Leurs sources sont pathétiques, minables, bidons. Les enquètes de Louis de Funès/Cruchot dans "le gendarme de Saint Tropez" sont mieux torchées grr
Je suis atterrée de découvrir la loi qui a découlé de ce rapport minable, loi liberticide, dangereuse, qui si elle était pourvue d'un petit amendement bien senti pourrait permettre des dérives que je n'ose imaginer (interdiction de réunions d'amis, interdiction de forums esotériques tiens, interdiction de propos dissidents à la religion générale établie et autorisée.....) et bien entendu comme d'habitude, tout ça s'est déroulé en douce, à des heures tardives, donc pas de débat et hop! bide

Ca me dégoûte. mur
avatar
Admin
Admin

Messages : 492
Date d'inscription : 04/01/2008
Age : 44
Localisation : 04

Voir le profil de l'utilisateur http://la-source.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une secte chez les anti-sectes?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum